Journée internationale du Sommeil: les 10 commandements du sommeil

Journée internationale du Sommeil: les 10 commandements du sommeil

Ce vendredi 17 mars 2017 aura lieu la 17ème Journée internationale du Sommeil. À cette occasion, rappelons les 10 commandements permettant de bénéficier d’une excellente nuit de sommeil. 

Journée internationale du sommeil: les 10 commandements du sommeil

A lire aussi : Des recettes beauté à base de gel d’aloe vera

La Journée internationale du Sommeil, outre célébrer le sommeil, a pour objectif de sensibiliser la population mondiale aux différents troubles du sommeil. Selon le collectif organisateur de cet événement, ces différents troubles empiéteraient sur la santé et la qualité de vie d’environ 45% de cette même population. Cependant, seul un tiers des personnes atteintes choisiraient de se tourner vers un professionnel afin de régler ces derniers. La majorité de ces différents troubles pourraient toutefois être évités ou traités de manière plus ou moins simple.

Les 10 commandements

Les organisateurs de la Journée internationale du Sommeil en profitent donc pour livrer ses 10 commandements du sommeil. Vous éprouvez, vous aussi, des difficultés à vous endormir? Vous estimez la qualité de vos nuits insuffisante? Mettez toutes les cartes de votre côté en respectant les différents conseils qui vont suivre:

A voir aussi : En quoi le psychologue peut-il aider un enfant ?

  • La monotonie du sommeil: il est fortement conseillé de se coucher et de se lever chaque jour à heures fixes. Agir de la sorte permet d’instaurer une certaine monotonie, favorable à la qualité de nos nuits.
  • Les règles d’une bonne sieste: vous avez l’habitude de réaliser des petites siestes de temps à autre? Rien de répréhensible là dedans. Du moins à partir du moment ou cette dite sieste n’excède pas 45 minutes. Au-delà de ce laps de temps, il pourrait vous être plus difficile de vous endormir une fois la nuit venue.
  • Stop à l’alcool et à la cigarette: loin de nous l’envie de vous priver de la moindre goutte d’alcool. Cependant, il est fortement préférable de ne plus y toucher durant les 4 heures précédant le moment du coucher. Il en va de même pour la cigarette.
  • L’ennemi? La caféine: vous vous en doutez, caféine et sommeil ne font évidemment pas bon ménage. Il est donc recommandé de vous en éloigner le plus possible 4 heures avant d’aller dormir. Si la caféine est contenue, vous le savez, dans le café, elle est également fortement présente dans le chocolat, dans la majorité des compléments alimentaires minceurs, dans les différentes boissons énergisantes ou encore dans le thé.
  • Attention à votre alimentation: les aliments trop lourds, trop épicés ou trop sucrés nuisent à votre sommeil. Mieux vaut donc ne pas en consommer à une heure trop avancée.
  • Une literie confortable: cela paraît évident mais un matelas confortable est une condition sinéquanone d’une nuit de qualité. Saviez-vous que la durée de vie d’un matelas est d’environ 10 ans? Surtout si vous dormez aux côtés de votre moitié au départ d’un matelas deux personnes, portez une attention toute particulière à l’indépendance de couchage. Vous éviterez de ce fait d’être réveillé au moindre mouvement du compagnon de vos nuits.
  • 0 bruit, 0 lumière: vous vous endormirez plus facilement au sein d’une chambre exempte de bruit et de lumière.
  • Ventilation et température: votre chambre doit également être ventilée et la température ambiante ne doit être ni trop élevée ni trop faible.
  • Réserver son lit au sommeil: votre cerveau doit associer sommeil et lit afin de diminuer la durée d’endormissement. Pour ce faire, éviter d’y traîner lorsque vous n’êtes pas ou plus fatigué.

Si malgré ces précautions, vous ne bénéficiez toujours pas de nuits de sommeil de qualité, il convient alors de vous tourner vers un professionnel du domaine.