La maison passive : quelques caractéristiques

La maison passive : quelques caractéristiques

Maison passive : quelques caractéristiquesPrendre la décision de construire une maison est un pas que peu de ménages arriveront à franchir dans leur vie car beaucoup d’entre eux préfèrent acheter une maison afin d’éviter les divers inconvénients liés à la construction d’une maison (notamment le prix de la construction). Mais entreprendre la construction d’une maison passive est encore une étape supplémentaire qu’encore moins de consommateurs franchira. En effet, choisir de construire une maison passive est un choix difficile à effectuer car le prix de ce genre d’habitation est souvent plus élevé que celui d’une maison traditionnelle ou d’une maison basse énergie.

Cependant, si la construction d’une maison passive est peut-être un peu plus chère, il convient de mentionner que le prix se répercute sur l’isolation et l’étanchéité de la maison. En effet, la maison passive est étudiée de façon à ce que :

A lire en complément : Une femme avec femme : les rencontres lesbiennes faciles !

  • Les besoins en énergie pour chauffer la maison ne dépassent pas 15kWh par m² par an,
  • Que le besoin final en énergie ne peut pas dépasser 50kWh par m² par an,
  • Et que le taux d’étanchéité de l’air doit être inférieur à 0,6 fois le volume d’air par heure.

Si un de ces critères n’est pas rempli, la maison n’est pas considérée comme « passive ». Comme on le comprend à la vue de ces critères très stricts, la maison passive nécessite très peu d’apport calorifique ce qui signifie que l’investissement supplémentaire effectué pour la construction de la maison risque de se répercuter très rapidement sur les économies en termes de chauffage.

Afin d’être plus précis, on ajoutera que le coût supplémentaire nécessaire à la réalisation de la maison passive (par rapport à la maison à basse énergie par exemple) est principalement utilisé pour l’isolation de l’habitation. Fenêtre triple vitrage (deux fois plus performantes qu’un double vitrage), châssis à la structure isolée (avec de la cellulose par exemple) ou encore un isolant de 30 cm pour les murs extérieurs et de 40 cm pour la toiture.

A lire aussi : Le succès de la rencontre gay en ligne

Plus d’informations sur maisonspatze.be