Qu’est-ce qu’une chaudière à condensation ?

Qu’est-ce qu’une chaudière à condensation ?

Dans une chaudière basse température, la vapeur d’eau et les fumées provenant de la combustion du gaz naturel sont directement rejetées dans la nature. Mais, dans une chaudière à condensation, ces deux éléments sont exploités pour fournir de la chaleur et, si possible, chauffer l’eau sanitaire. Ce dispositif tire donc profit de l’énergie contenue dans la fumée et la vapeur d’eau pour optimiser ses performances. Ce qui lui permet d’atteindre un rendement de 109 % PCIN.

Comment fonctionne une chaudière à condensation ?

Voici 4 étapes pour vous décrire le fonctionnement d’une chaudière à condensation :

A voir aussi : Maison et rénovation : Comprendre le système domotique.

  • Combustion

Dès que vous mettez la chaudière en marche, le circuit d’eau est automatiquement chauffé par le brûleur gaz. La combustion de ce dernier émet des fumées qui contiennent de la vapeur d’eau qui sera ensuite valorisée au cours du processus de condensation.

  • Émission de chaleur

L’eau chaude est distribuée dans le circuit de chauffage par la pompe. Le plancher chauffant ou les radiateurs posés dans chaque pièce du bâtiment sont raccordés à ce circuit.

A lire également : En plein travaux? Pensez aux box de stockage!

  • Condensation

Lorsque l’eau redescend du circuit chauffage, elle se refroidit. Ensuite, elle revient vers la chaudière et capte une partie de l’énergie fournie par la fumée. Si cette dernière entre en contact avec la paroi froide, sa vapeur d’eau se condense et libère de la chaleur. Ce qui permet à la fumée de se refroidir et à l’eau de se réchauffer. Au cours de ce processus, le maximum d’énergie est tiré de la combustion du gaz.

  • Évacuation des condensats

Après le processus de condensation, l’eau qui sort sera évacuée vers le réseau des eaux usées.

Atouts de la chaudière à condensation

Ce type de chaudière permet de réaliser jusqu’à 20 % d’économie d’énergie. Considérée comme la solution la moins couteuse pour obtenir le label BBC. Elle est également confortable et respectueuse de l’environnement.

Pour installer une chaudière à condensation au gaz naturel, d’une capacité de 24 kW, avec une évacuation par ventouse, il faut prévoir un budget de 4115 € TTC. Cet investissement sera rentabilisé dans un court délai par les aides, les crédits d’impôt et les économies d’énergie qu’elle génère.