Assurance automobile temporaire pour une journée

Assurance automobile temporaire pour une journée

Comme nous le savons tous, l’article 193 du Code de la route oblige toute personne ayant sa propre voiture à se procurer une police d’assurance responsabilité, la soi-disant RC Auto ou, plus simplement, la RCA. Toutefois, le 1er janvier 2013, la loi no 221 du 17/12/2012 est entrée en vigueur, ce qui abolit en fait le renouvellement tacite de la RCA. Cela signifie que l’assurance de votre voiture, tout simplement, expire. Il devient crucial de toujours vérifier quand et de prendre un bon coup d’oeil de la circulaire avec la politique expirée, parce que vous prenez des risques sérieux. Tout d’abord l’amende, allant de 849 à 3.396€, puis la saisie immédiate du véhicule avec des frais de retrait, de transport et de dépôt à vos frais. En cas de récidive dans les deux ans suivant la première infraction, les peines doublent. En plus de risquer des pénalités très sévères, si votre assurance automobile a expiré mieux ne pas utiliser le véhicule de toute façon.

Dans le cas en cas d’accident, puisqu’ils ne sont pas couverts par une police d’assurance, vous serez obligé de payer de votre propre poche pour tous les dommages, que ce soit pour les personnes ou les choses. Si l’assurance automobile a expiré, il est nécessaire de se rappeler que même de l’arrêt le véhicule est protégé contre les contraventions, surtout s’il est dans un espace public. Les nouveaux systèmes utilisés par les forces de l’ordre permettent en fait la vérification de l’assurance simplement à travers l’image de votre plaque d’immatriculation. Voyons maintenant en détail comment renouveler votre assurance automobile et dans quels délais pour le faire.

A lire en complément : Parking à Roissy : Transparc loin devant les autres

À l’expiration de l’assurance automobile

Aujourd’hui, l’assurance automobile a une durée variable en fonction du type de contrat signé et peut donc avoir une échéance traditionnellement annuelle, semestrielle ou trimestrielle. Ces dernières années, il est également possible d’assurer votre véhicule tous les mois et, pour ainsi dire, par intermittence. En ce sens que l’utilisateur peut décider quand activer ou désactiver son assurance, en fonction de l’utilisation du véhicule.

Pour vérifier l’ expiration de votre assurance automobile il suffit de vérifier le contrat émis par la compagnie d’assurance avec le cutter qui aujourd’hui, soit dit en passant, n’est plus obligatoire congé exposé sur le support. Cependant, elle doit toujours être embarquée. Sinon, vous pouvez vérifier en ligne la couverture RCA de votre véhicule sur le portail de l’automobiliste, l’outil télématique qui vous permet, par exemple, de vérifier le nombre de points que vous avez restés sur leur permis.

Lire également : Qu’est-ce qu’une prévention du risque routier ?

Comment renouveler l’assurance automobile

Votre politique de voiture est, en règle générale, toujours renouvelée avant la date limite. Pour vous aider, votre compagnie d’assurance vous rappellera toujours la date limite au moins 30 jours avant, ce qui vous rend disponible tous instructions pour procéder au renouvellement. En plus de l’extrême simplicité des outils mis à disposition aujourd’hui par les compagnies d’assurance pour gérer leur police automobile, l’abolition du renouvellement tacite apporte des avantages supplémentaires, comme par exemple la liberté de choisir et de changer d’entreprise, la comparaison de leurs offres respectives, paradoxalement à chaque renouvellement.

Il existe maintenant de nombreux sites sur Internet qui offrent des services de comparaison en ligne des polices d’assurance . Il suffit de chercher le service et ils apparaîtront immédiatement. Si vous voulez le faire, n’oubliez pas de garder à portée de main le carnet de circulation et le certificat de risque, sur lequel la catégorie de mérite est calculée, en règle générale, l’assurance prime.

La période de tolérance de l’assurance automobile

assurance automobile et moto annuelle , même avec une échéance semestrielle, comprend un période de couverture au-delà de la date d’expiration d’environ 15 jours, mais uniquement valable à l’intérieur des frontières italiennes. Comme pour les autres formes de polices temporaires (hebdomadaires, mensuelles, trimestrielles ou semestrielles) et suspendables, ce délai de grâce n’existe pas. Le délai semestriel, par exemple, ne concerne que la tranche différente de la prime d’assurance à payer.

Le délai de grâce devient également important en cas de non-annulation, comme si le versement ou la prime n’était pas payé avant 23:59 le quinzième jour, le véhicule n’est plus couvert par l’assurance automobile et un nouveau contrat devra donc être conclu, une fois bien sûr ce qui est dû à la société précédente a été payé. Enfin, la période de tolérance est également valable pour les voitures conduites par neopatentati.

RC auto et Coronavirus : prolongation de la période de tolérance

Enfin, il est rappelé qu’avec l’art. 125 du décret-loi n. 18 du 17/03/2020, la période de tolérance des polices automobiles a été prolongée de 15 à 30 jours au total jusqu’au 31 juillet 2020, date limite dans laquelle les compagnies d’assurance sont tenues de garantir la couverture contractuelle jusqu’au renouvellement de la validation.

Quels sont les véhicules qui peuvent bénéficier d’une assurance temporaire ?

De plus en plus de français choisissent d’assurer des véhicules provisoirement sur ce site web pour faire de précieuses économies. En effet, les assurances classiques ne sont pas toujours accessibles pour certains conducteurs qui n’ont que peu de moyens financiers. Pourtant, ils ne sont pas sans savoir que légalement, tous les véhicules se doivent d’être assurés avec la responsabilité civile à minima. Si certains conducteurs font le choix de s’assurer au tiers, d’autres préfèrent choisir une assurance “tous risques” pour ne prendre aucun risque avec leur voiture. En se protégeant eux-mêmes, ils protègent également les autres automobilistes sur la route. Mais tous les véhicules peuvent-ils bénéficier d’une assurance temporaire ? Et bien la réponse est oui !

On retrouve en effet sur le web de nombreuses offres qui permettent facilement d’assurer n’importe quel type de véhicule pendant une durée très limitée. Ainsi, il vous sera possible de louer une voiture pendant trois jours pour seulement une cinquantaine d’euros, même si dans le cas d’une voiture sans permis les tarifs sont bien différents. Si vous avez décidé de déménager récemment et que vous avez pour cela besoin d’un plus grand véhicule, alors optez pour un poids lourds pour être sûr de ne pas manquer de place ! En revanche, vous aurez également besoin d’une assurance temporaire. Disponible à partir de moins de 80 euros, une assurance provisoire pour poids lourds vous permettra de rouler sereinement pendant les trajets entre votre ancien domicile et le nouveau. Enfin, si vous décidez de partir en vacances en camping car et que vous avez d’ores et déjà choisi le véhicule de vos rêves pour l’été prochain, alors sachez que l’assurance d’un camping car vous coûtera également une cinquantaine d’euros par jour. Afin de savoir combien votre assurance temporaire peut vous coûter, n’hésitez pas à comparer les différents prix et à vous renseigner auprès de l’organisme qui vous loue le véhicule. En effet, certains proposent une assurance obligatoire ou facultative, mais celle-ci n’est pas toujours avantageuse pour le conducteur !

Combien de temps peut durer une assurance temporaire ?

On pourrait très bien se demander, et à juste titre, combien peut durer une assurance provisoire. Certains français qui utilisent des assurances temporaires choisissent en effet cette option car ils partent en mission pendant plusieurs jours, semaines, ou mois, sans savoir réellement la durée de leur travail. Dans ces cas-là, ces derniers ne peuvent malheureusement pas toujours savoir à l’avance combien de temps ils devront assurer leur véhicule. Pourtant, une assurance temporaire est valable jusqu’à 90 jours, soit trois mois. Dans les cas où un conducteur a besoin d’assurer un véhicule pendant une durée bien plus longue, alors ce dernier devra trouver une solution à plus long terme. Bien que l’avantage de ce type d’assurance soit de pouvoir en bénéficier sur la durée que l’on souhaite (contrairement aux compagnies d’assurance qui demandent un engagement sur une année complète), c’est également un de ces inconvénients.

Par quels moyens souscrire à une assurance temporaire pour un véhicule ?

Si vous avez enfin décidé de sauter le pas et de souscrire à une assurance temporaire pour le véhicule que vous utilisez, alors sachez que les démarches sont très rapides ! En effet, vous n’aurez pas besoin de vous rendre dans une agence, ni de prendre votre téléphone en espérant avoir un conseiller disponible en même temps que vous. Les besoins d’assurance temporaire se font généralement dans l’urgence et les conducteurs ne peuvent pas toujours anticiper leurs besoins. Grâce à des démarches qui se font entièrement en ligne ou par mail, les conducteurs peuvent néanmoins souscrire également via un numéro de téléphone s’ils préfèrent parler à une tierce personne. A la souscription à cette assurance, aucun justificatif n’est nécessaire pour les conducteurs, mais ils devront toutefois donner quelques informations en cas de sinistre. En effet, les déclarations faites sur une saisie numérique devront être justifiées avec le permis de conduire ou encore le relevé d’informations des anciens assureurs. Toutefois, si vous avez un malus depuis trois ans, alors il ne sera malheureusement pas possible pour vous de souscrire à une assurance temporaire dans ces conditions et vous devrez alors trouver une solution plus adaptée à votre situation.