Le camping-car est l’engin de voyage ultime. Il regroupe tous les éléments nécessaires pour voyager dans le confort absolu sur de longues routes. Mais pour voyager en toute quiétude à bord de votre camping-car, vous devez l’assurer.

Assurer votre camping-car : les conditions à remplir

Le propriétaire d’un camping-car est tenu de l’assurer avant de le rouler sur les voies publiques. C’est un engin perçu au même titre que les voitures classiques. Toutefois, les sociétés d’assurance proposent des contrats d’assurance spécifiques à ce type de véhicule. Pour votre assurance camping car, vous devez remplir certaines conditions. Pour commencer, vous devez avoir plus de 25 ans révolus. Vous devez être le titulaire du permis de conduire depuis plus de trois ans. Il doit s’agir d’un permis de conduire délivré à titre permanent. Les permis temporaires sont ainsi refusés par les assureurs ainsi que les personnes sans domiciles fixes. Les personnes morales ne peuvent pas non plus assurer un camping-car.

Si vous ne remplissez pas les conditions prévues par la plupart des assureurs, vous pouvez être certain de vous retrouver avec une franchise beaucoup plus majorée. Les assureurs procèdent au calcul du montant des cotisations et de la prime en se basant sur plusieurs critères clés. Il s’agit en premier lieu de la valeur du véhicule à neuf. La marque ainsi que le modèle du camping-car sont aussi des données prises en compte dans le calcul. De plus, ils considèrent votre profil ainsi que les aménagements éventuels que vous avez faits sur l’engin.

De plus, le camping-car ne doit pas servir de résidence principale à son propriétaire. Autrement dit, il vous est interdit d’habiter dans l’engin pendant plus de 90 jours consécutifs.

Les formules d’assurance camping-car

Dans le cas de la couverture d’un camping-car, vous avez le choix entre trois formules d’assurance. Il y a en premier lieu, l’assurance au tiers. Cette assurance couvre votre responsabilité civile. Il s’agit d’une couverture des différents dommages que vous pouvez causer à autrui lorsque vous êtes au volant de votre véhicule.

Il y a ensuite l’assurance intermédiaire qui vient couvrir les différents dommages dus aux incendies, au vol du véhicule ou aux bris de glace. Enfin, vous pouvez opter pour l’assurance tous risques. Ici, la couverture offerte par l’assureur est complète. Cette assurance comprend aussi la garantie personnelle du conducteur ; autrement dit, le conducteur de l’engin est couvert contre les dommages dont il peut être victime au volant de celui-ci.

Quelles sont les différentes garanties optionnelles ?

Les formules d’assurance pour camping-car ne sont pas toujours suffisantes pour couvrir entièrement votre engin. C’est pour cela que les assureurs proposent également des garanties optionnelles. Parmi les garanties optionnelles les plus fréquentes, il y a la garantie assistance. Avec cette garantie, vous pouvez profiter d’une assistance lorsque votre camping-car tombe en panne par exemple. C’est une garantie qui regroupe plusieurs services non négligeables. Il s’agit par exemple des services de remorque et de dépannage.

Il y a également la garantie panne et accident. Avec cette garantie, les réparations effectuées sur votre camping-car sont prises en charge. Dans certains contrats auprès de certains assureurs, vous pouvez bénéficier d’une couverture de tous les dommages que vous pouvez subir en cas d’accident.

On distingue également la garantie objet transportée. Elle permet de couvrir l’ensemble des objets contenus dans le camping-car. Vous devez toutefois veiller à déclarer tous les objets à votre assureur. Toutefois certains objets peuvent ne pas être couverts par l’assureur. Il s’agit surtout des bijoux ou autres objets de valeur. Vous pouvez aussi opter pour la garantie contre le vol et l’incendie.

La garantie annulation ou interruption du séjour pourra être utile. Vous pouvez aussi souscrire à une garantie individuelle accident. Elle vous couvre en cas d’accident sans responsable identifié ou en cas d’accident responsable. Il y a la garantie panne mécanique et la garantie fondée sur la valeur à neuf du camping-car.

La location de camping-car : les assurances obligatoires

La location de camping-car est fréquente et elle permet à ceux qui la choisissent de faire des économies non négligeables. Mais la location d’un camping-car vous expose toujours à des risques contre lesquels il est préférable de se protéger. Vous allez ainsi avoir besoin de l’assurance de responsabilité civile. Elle permet de couvrir les différents dommages que vous avez pu causer à un tiers avec votre véhicule. Cette assurance peut être souscrite par le propriétaire de la voiture. Ici, la voiture ne doit servir qu’à des usages privés. Le locataire du camping-car n’est pas tenu d’utiliser l’engin pour une activité commerciale ou touristique.

Si le camping-car n’est pas encore couvert, vous pouvez décider, en tant que locataire, de souscrire à une assurance le temps que durera sa location. Dans ce cas, on parle surtout de l’assurance auto temporaire. Sa durée de validation est seulement de quelques semaines ou de quelques mois.

Comment bien choisir votre compagnie d’assurance ?

Le choix de l’assureur pour la souscription à votre assurance est une étape très délicate sur laquelle vous devez veiller avec soin. Votre choix va dépendre de la région dans laquelle vous vous rendez. Si vous comptez voyager dans les régions de la France exclusivement, vous pouvez vous assurer auprès de votre professionnel habituel. Il sera inutile de changer d’assureur s’il vous propose de bonnes offres depuis que vous êtes en relation. Vous aurez un peu plus d’aisance à négocier votre prime en jouant sur les relations de confiance déjà existantes.

Par contre, si vous comptez sortir du territoire français pour découvrir d’autres terres, vous devez absolument vous renseigner auprès de l’assureur. Faites le point sur les différentes régions ou zones que votre assureur couvre. N’hésitez pas à lui demander s’il sera en mesure de vous porter assistance durant votre séjour en camping-car sur une terre étrangère. Veillez ainsi à vérifier que l’assureur pourra vous aider à trouver un garage en cas de panne du véhicule ou qu’il sera en mesure de vous aider à trouver un logement le temps que durera la réparation. Votre assureur doit être en mesure de vous proposer une ligne sur laquelle vous pouvez vous adresser à du personnel compétent.

Assurer son camping-car : combien cela coûte-t-il ?

Si vous vous décidez à assurer votre camping-car, vous devez vous préparer sur le plan budgétaire. Dans le domaine, vous avez la possibilité de contacter les assureurs généralistes. Vous pouvez aussi contacter les assureurs qui se sont spécialisés dans l’assurance des camping-cars. Comparer les prix permet de choisir la meilleure assurance.

Ici, le prix d’une assurance camping-car est aussi sujet à diverses variations. Ces dernières peuvent dépendre de l’assureur, mais aussi de plusieurs points non négligeables. Il s’agit principalement des garanties que vous avez choisies. Il y a aussi la franchise appliquée et les critères en rapport avec le conducteur qui feront varier le prix de l’assurance. Cette dernière va aussi varier suivant les critères du camping-car.

L’usage que vous comptez faire de votre camping-car est également un élément agissant sur le prix de l’assurance de l’engin. Le camping-car peut être utilisé de manière occasionnelle ou de manière régulière durant toute l’année. Il peut aussi être garé dans un lieu d’hivernage ou dans un camping. Dans la plupart des cas, les prix peuvent osciller entre 300 et 1 500 euros par an.