C’est lorsqu’un invité a voulu monter dans un Uber qui n’en était pas un qu’une bagarre a éclaté. Ce dernier, qui était âgé d’une cinquantaine d’années est tombé dans la Seine. Les faits ont eu lieu à Alfortville.

A l’origine de la mort de l’homme : une gifle

La victime, qui devait avoir la cinquantaine avait appelé un Uber. Voulant monter sur le moyen de transport qui se trouvait sur place, il s’est vite rendu compte qu’il s’était trompé avant qu’une dispute n’éclate. Lors de la dispute, son adversaire lui a infligé une gifle qui l’a fait tomber dans l’eau.

Ce dernier s’est empressé d’appeler les secours, un geste qui n’a pas empêché qu’il ne soit placé en garde à vue. Il est accusé de violence involontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Après l’ouverture d’une information judiciaire, une autopsie a été prévue.

La victime était tranquillement dans un baptême

C’est dans une salle de réception pour baptême située à Cristal-sur-Seine, et qui peut accueillir au moins 200 personnes que se trouvait la victime. La fête se déroulait normalement, jusqu’au moment où les convives rentraient chez eux. Il était presque quatre heures du matin quand la victime, accompagnée de son frère a commandé un Uber.

Un homme de 42 ans, qui faisait partie des convives, faisait le déménagement du matériel à l’intérieur de la péniche. C’est ainsi qu’il s’est approché de son véhicule. C’est en voyant la voiture garée que la victime, qui était probablement ivre selon les sources, s’en est approchée croyant que c’était son Uber.

  • La bagarre qui est à l’origine de tout

En voulant s’installer dans la voiture, le convive de 42 ans lui en a empêché. Ce qui a été à l’origine de la bagarre où l’homme d’une cinquantaine d’années à reçu une gifle qui l’a fait chuter dans la Seine. Ce dernier, qui n’était pas capable de nager, est finalement mort par noyade.

L’auteur de la gifle a appelé les secours qui, après avoir repêché le corps, ont fait des massages cardiaques, en vain. C’est ainsi que le présumé coupable a été arrêté. Une source policière se désole du fait que personne parmi les invités n’ait essayé de plonger au moment où l’homme était tombé dans l’eau.

Il précise que cela aurait fait un mort de plus, à cause de l’état d’ivresse dans lequel ils étaient après la fête du baptême.