Chute de cheveux : ce qu’il faut savoir

Chute de cheveux : ce qu’il faut savoir

Que celle qui ne se soit jamais inquiétée de retrouver quelques cheveux au creu de sa main me jette la première pierre ! La perte de cheveux effraie bon nombre de femmes. Faisons le point sur ce phénomène…Chute de cheveux : ce qu’il faut savoir

C’est normal ?

Avant d’aller plus loin, saviez-vous qu’un individu moyen perd 50 cheveux par jour ? A première vue, ce chiffre peut paraître impressionnant, voire effrayant. Si je vous disais maintenant que notre cuir chevelu est composés de 100.000 à 150.000 cheveux soit entre 150 et 200 par centimètre carré, vous relativiseriez bien vite… Et si vous saviez que bon nombre de cheveux tombent afin de laisser place aux nouveaux, votre rythme cardiaque retrouverait définitivement sa fréquence habituelle.

A lire également : Ne prenez pas vos shakes de sport à l'avance

En effet, perdre quelques cheveux au quotidien est un phénomène physiologique tout à fait normal. La plupart du temps, cette chute est causée par un changement de saison, une période de stress, un changement alimentaire, une anesthésie générale ou encore un bouleversement hormonal. Dans ces cas là, la chute est momentanée et il n’y a, en général, pas de quoi s’inquiéter.

Vers une visite dermatologique

Cependant, lorsque le phénomène persiste, que le cuir chevelu devient moins dense ou que vous perdez vos cheveux par paquets, il devient nécessaire de s’orienter vers un professionnel. Il est possible que vous fassiez face à certaines carences ou à un dérèglement de la thyroide. La prise de médicaments peut également être une des causes.

A découvrir également : Comment obtenir un sommeil de qualité ?

Alopécie

Néanmoins, il est bon de savoir que la calvicie n’est pas l’apanage de l’homme. La femme peut également en être atteinte. Ce phénomène, que l’on nomme également alopécie, reste, à l’heure actuelle encore, assez tabou. L’alopécie dite androgénétique toucherait 45% des femmes de plus de 50 ans. Mais rassurez-vous, la chute des cheveux n’est pas une fatalité.

La science a fait d’énormes progrès en la matière. Certains médicaments et autres lotions peuvent redonner leur densité d’antan à votre chevelure. La chirurgie est également une solution à envisager. En effet, les techniques de microgreffes deviennent avec les années de plus en plus efficaces. Les perruques et compléments capillaires se sont également perfectionnés, devenant presque indétectables. Rien ne sert donc de se faire des cheveux blancs !