Que l'on veuille chercher son premier travail, se réorienter ou changer de société… l'entretien d'embauche reste toujours le passage obligé. Si certains emplois, très rares, sont facilement accessibles car les métiers sont en tension, la plupart des autres sont difficiles à décrocher à cause d'une concurrence rude et élevée. Il convient donc de préparer au mieux son entretien pour décrocher le job de ses rêves au salaire que vous méritez. Voici quelques conseils pour être le meilleur le jour J.

Se renseigner sur l'entreprise

Connaitre l'entreprise est un des critères primordiaux que va regarder le recruteur. Si vous ne savez pas réellement le secteur de l'entreprise chez qui vous postulez ou leurs motivations, vous risquez de décevoir le recruteur qui pensera que vous postulez à un emploi alimentaire. Montrer au recruteur que vous souhaitez améliorer le CA de la société, vous engagez avec vos futurs collègues et que vous souhaitez évoluer dans l'entreprise à long terme est un point extrêmement important. En fonction de vos recherches, vous pourrez ainsi adapter votre entretien en sortant des réponses toutes faites que tous les candidats ont tendance à rabâcher.

Vous faire accompagner

Préparer son entretien seul est difficile. Avec peu de recul, il n'est pas facile de savoir les erreurs que l'on pourrait facilement éviter. Il existe des coachs pour préparer un entretien. Spécialisés dans les techniques d'entretien et dans les recrutements, ils permettent au futur candidat de s'entrainer et de s'améliorer dans la présentation de son parcours et ses demandes au recruteur. Ils connaissent la plupart des secteurs et savent quelles demandes et attitudes sont pertinentes ou non. Se faire accompagner par un coach emploi peut être nécessaire dans les secteurs très concurrentiels.

Se préparer aux questions pièges

Même si cela se fait moins, certaines entreprises vont encore vous poser des questions pièges afin de vous déstabiliser. Les préparer au mieux permet de ne pas se faire avoir à ce jeu. Essayer de rendre vos faiblesses en véritables atouts. D'ailleurs, parler de ses faiblesses peut être bien vu pour peu qu'elles soient expliquées.