Implant Essure : Des chercheurs américains désapprouvent cette méthode contraceptive

Implant Essure : Des chercheurs américains désapprouvent cette méthode contraceptive

Essure est une méthode de contraception assez nouvelle mais qui a néanmoins fait un bon bout de chemin puisque qu’ayant apparu au début des années 2000. Depuis toujours, les utilisatrices de cette méthode contraceptive ne tarissent pas d’éloges pour cette méthode. En effet, Essure est une méthode non invasive, d’une rapidité satisfaisante et très efficace selon beaucoup de femmes qui en ont fait l’expérience.

Implant Essure

A découvrir également : En quoi le psychologue peut-il aider un enfant ?

Sauf que, une étude récemment parue aux Etats-Unis montre que Essure n’est pas nécessaire la méthode contraceptive la meilleure qui soit. Elle est loin d’être parfaite, notamment à cause des complications qui peuvent survenir lors de l’implantation ainsi que la nécessité d’une seconde opération.

Une méthode définitive et irréversible

La méthode Essure c’est donc une méthode de stérilisation considérée comme définitive et irréversible. Si vous choisissez une méthode de contraception comme celle là, sachez que vous ne pourrez plus procréer. L’implantation se fait par voie hystéroscopique c’est-à-dire par l’utilisation d’un appareil appelé hystéroscope qui permet de faire passer l’implant dans le col utérin par voie vaginale.
L’implantation se fait donc à l’hôpital, généralement par un chirurgien spécialisé qui procède à une opération assez délicate.
La méthode Essure avait séduit plus d’une puisque ne nécessitant pas une anesthésie générale pour l’installation, mais aussi par l’absence d’incision, d’allergies puisque l’implant en question est composée de métaux inertes et bien d’autres avantages encore.

A lire également : Les trois secrets pour bien dormir

Les effets indésirables de la méthode

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles mais il se trouve que depuis quelques années, les utilisatrices d’Essure ne sont pas vraiment contentes de cette méthode.
Il est notamment reproché à cet implant d’être la cause de d’effets secondaires comme la douleurs, l’hémorragie, les migrations non maîtrisables, les allergies (même s’il en existait pas avant) et la perforation d’organes. Et tout ceci est confirmé par une étude publiée dans la revue médicale British Medical Journal par des chercheurs de l’Université de Cornell aux Etats-Unis. Une étude qui vient balayer toutes les autres études faites jusqu’ici concernant la fiabilité et l’efficacité d’Essure et financées par son fabricant lui-même.