Définition : Qu’est-ce que la sérigraphie

Définition : Qu’est-ce que la sérigraphie

La sérigraphie est un procédé d’impression utilisé aux Etats-Unis depuis le 19ème siècle. On utilise des pochoirs pour reproduire des motifs ou des images sur des supports diverses : papier, textile, bois, verre, métal, céramique…

Les origines de la sérigraphie

Originaire de Chine, la sérigraphie s’est vite répandue dans les pays voisins. Lorsque les chinois ont fortement émigré vers les Etats-Unis, cette pratique s’est modernisée et démocratisée. La Seconde Guerre Mondiale fut l’époque où l’impression sérigraphie a été rendue populaire en Europe. Peu après, on la trouve dans le milieu artistique avec des artistes comme Roy Lichteinstein, Andy Warhol ou Henri Matisse.
De nos jours, elle est surtout utilisée pour l’impression d’étiquettes et d’autocollants, la mise en valeur d’affiches ou de vêtements, ainsi que l’identification des CD. On peut sérigraphier des surfaces planes comme des surfaces courbées ou en relief. Par exemple, elle sert sur les flacons et les fioles des industries cosmétiques et pharmaceutiques. L’avantage est que les motifs peuvent être répétés sans qu’il y ait la moindre déformation.

A voir aussi : Devenez un vrai pro avec la location sono Lyon

Dans quels cas utiliser la sérigraphie ?

On trouve souvent l’utilisation de la sérigraphie pour la publicité, les textiles et l’électronique. Il y a différentes étapes pour sa réalisation : le clichage, l’enduction, le dégravage, l’insolation et le traitement des images dites fantômes.*
La sérigraphie numérique, procédé récent, permet d’augmenter les possibilités techniques de l’impression à plat. On peut alors imprimer sur presque n’importe quel support grâce à des plaques spéciales. Ces plaques peuvent alors être raccordées sans qu’aucune démarcation ne soit visible.
L’impression numérique sérigraphique apporte aussi des améliorations au niveau de la netteté et de la simplicité d’utilisation du procédé. Les encres se sont améliorées et mettent mieux les détails en valeur. Les couleurs d’origine sont également mieux préservées.

A voir aussi : Le contentieux judiciaire en droit du travail