Élever des bébés escargots : guide de démarrage pour les amateurs

Élever des bébés escargots : guide de démarrage pour les amateurs

L’élevage d’escargots à la maison est une activité amusante et éducative, offrant une opportunité unique de découvrir le monde étonnant de ces créatures lentes et étonnantes. Que vous soyez amateur ou passionné par l’héliciculture, cet article vous donne des conseils simples pour vous lancer, depuis le choix des espèces jusqu’à la fourniture d’un environnement idéal et la garantie d’une alimentation adaptée.

Quelles espèces d’escargot peut-on élever à la maison ?

Les espèces couramment élevées sont l’escargot Petit Gris (Helix aspersa), l’escargot de Bourgogne (Helix pomatia) et l’escargot Gros Gris (Helix albescens). Chacune de ces espèces a ses propres exigences en matière d’habitat, de nourriture et de soins. L’escargot de Bourgogne est par exemple la plus grosse espèce de gastéropode pulmoné terrestre vivant en France et a besoin d’un sol calcaire. Il est essentiel de faire des recherches approfondies sur l’espèce que vous choisissez afin de fournir les meilleures conditions pour leur élevage.

A découvrir également : Séjour avec les enfants à Paris, 2 attractions à ne pas manquer

Environnement chaud et humide pour les bébés escargots

Les bébés escargots prospèrent dans un environnement chaud et humide, simulant leur habitat naturel. Maintenez une température constante entre 20 et 25 degrés Celsius pour favoriser leur croissance. Utilisez un substrat léger et bien drainé, tel que de la terre de jardin mélangée à de la tourbe, pour maintenir l’humidité. Assurez-vous également d’installer un système de pulvérisation d’eau pour maintenir l’humidité ambiante.

Il faut savoir que pendant la saison hivernale, lorsque les températures chutent, les escargots entrent en hibernation, ne connaissant pas de croissance. En revanche, durant les périodes estivales excessivement chaudes ou sèches, les gastéropodes pratiquent l’estivation. Ils se replient à l’intérieur de leur coquille, se préservant de la dessiccation (perte d’eau) en produisant un voile de mucus et en attendant une averse pour se réhydrater.

A découvrir également : Les incontournables de la Réunion

Quel habitat pour des bébés escargots d’élevage ?

Optez pour un contenant bien ventilé avec un couvercle transparent pour permettre une observation facile. Assurez-vous que le contenant est assez grand pour permettre la croissance des escargots. Ajoutez des cachettes, comme des écorces de bois ou des pots de fleurs retournés, pour créer des zones sécurisées où les bébés escargots peuvent se réfugier.

Héliciculture : les précautions à prendre

L’héliciculture, ou l’élevage d’escargots, nécessite certaines précautions pour garantir la santé et le bien-être des petits gastéropodes. Évitez d’utiliser des produits chimiques agressifs à proximité, car les escargots sont sensibles aux substances toxiques. De plus, l’alimentation des escargots doit être exempte de pesticides et de produits chimiques nocifs. Enfin, veillez à maintenir une hygiène rigoureuse dans leur environnement pour éviter les maladies.

Comment nourrir des bébés escargots d’élevage ?

Il convient de leur fournir une alimentation équilibrée, riche en calcium, en protéines et en fibres. Les feuilles de pissenlit, les épinards et les carottes sont d’excellentes sources de nutriments pour les escargots. Veillez à couper les aliments en petits morceaux pour faciliter la consommation.

Un complément alimentaire sous forme de coquilles d’œufs écrasées peut être ajouté pour renforcer leur coquille en formation. Il ne faut pas suralimenter les escargots, car cela peut entraîner des problèmes de croissance et de santé. Les escargots doivent également avoir suffisamment d’eau à leur disposition.