Et si l’on savait ce qui se passe à l’école ?

Et si l’on savait ce qui se passe à l’école ?

Dans une famille tout le monde a son jardin secret, fait de différentes choses qui se passent ailleurs, hors de la maison. C’est important, même si on est une famille unie, que de ne pas livrer toute son intimité à ses frères et sœurs comme à ses parents. Pourtant ces derniers aimeraient parfois en savoir davantage sur leurs enfants, surtout quand ceux-ci sont encore petits et qu’ils parlent peu de ce qu’il se passe dans l’enceinte de l’école. On sait d’ailleurs qu’il vaut mieux que pères et mères soient informés de ce qui pourrait compromettre la scolarité de leurs filles et de leurs fils, de façon à pouvoir trouver rapidement des solutions si quelque chose ne se passe pas bien.

Écrire aux enseignants

Rencontrer les enseignants afin de discuter avec eux n’est pas une chose aisée, en particulier du fait des horaires de travail des parents, qui ne correspondent en général pas du tout avec ceux des instituteurs. Leur journée commence tôt et finit à une heure où les parents sont encore au travail, bien souvent. Prendre un rendez-vous pour se voir en tête à tête est une possibilité, mais elle est contraignante pour les uns et les autres, surtout quand on doit échanger plusieurs fois par semaine. Dès lors on comprend l’utilité d’un cahier de liaison qui puisse permettre aux adultes d’échanger les uns avec les autres de façon confortable, c’est-à-dire en toute sérénité lorsqu’ils ont du temps libre.

Échanger pour mieux gérer

Ainsi chacun a une possibilité de faire savoir aux autres ce qu’il souhaite lui communiquer et ce, de façon très limpide. C’est en faisant cela que l’on peut élever et éduquer l’enfant de façon suivie, dans une même logique. Certes tout le monde a des idées sur les questions d’éducation, mais en communiquant régulièrement, on est capables de trouver des façons communes d’agir, pour le bien de l’élève mais aussi de ses parents et du corps enseignant.