Fumer peut aussi tuer votre employeur !

Fumer peut aussi tuer votre employeur !

Fumer peut aussi tuer votre employeur !C’est bien connu : fumer tue et fumer coûte cher au fumeur. Mais ce qu’on sait moins, c’est que fumer peut également coûter à l’employeur qui décide d’engager un fumeur. En effet, une récente étude américaine menée par l’Université de l’Etat d’Ohio, un employé fumeur coûterait en moyenne près de 6000 dollars à son employeur, ce qui correspond tout de même à 4600 euros. Un montant important qui pourrait avoir des conséquences importantes sur les finances d’une entreprise.

En plus de coûter un bon paquet d’argent au fumeur (qui va parfois jusqu’à demander un crédit à tempérament à son agence de crédit), le fumeur coûte donc également à son employeur. Comment sont réparties ces différents surplus ? C’est ce qu’a tenté de savoir les chercheurs de l’université d’Ohio. Ainsi, ils mettent les coûts moyens ci-dessous en avant :

A lire aussi : Informations sur le massage thaïlandais

  • Les pauses cigarettes : elles coûteraient en moyenne 3.077 dollars à l’employeur, soit 2.350 euros par an et par employé;
  • L’absentéisme est également une cause de surcoût : 517 dollars, soit 395 euros;
  • Le présentéisme, c’est-à-dire le fait que l’employé est moins productif à cause de son addiction, représenterait un coût supplémentaire de 462 dollars à l’employeur soit 353 euros;
  • Les surcoûts en matière de dépenses santé représenteraient quant à eux 2.056 dollars soit 1.570 euros.

Au final, la différence de coûts entre un employé fumeur et un employé non-fumeur s’élèverait, en moyenne, à 5.816 dollars (ou 4.445 euros) par an et par employé. Une sacrée somme à sortir donc pour l’employeur quant on sait qu’aujourd’hui près de 20% de la population américaine fume et que le tabac tue 443.000 personnes par an aux Etats-Unis.

A découvrir également : Comment consommer de l'huile de CBD ?