Installer chez soi un clôture est toujours un chantier important. Cela se prépare bien en amont, avant de même de creuser les premiers trous pour les poteaux. Il s’agit de ne pas se tromper en commandant le matériel par exemple. Dans le cas du grillage rigide c’est encore plus particulier. En effet, il ne s’agit pas de dérouler du grillage et de le couper aux bonnes longueurs ! Ce type de clôture est fourni en panneaux de 2 ou 2,5 mètres, d’où l’importance de bien faire ses calculs…

Établir un plan précis

Plan et kutsch pour prendre les mesuresSi vous disposez d’un plan à plat, cela peut vous permettre d’effectuer des mesures précises pour votre future clôture. Vous pourrez pour vous aider utiliser un kutsch par exemple. Cette règle à trois faces permet, selon l’échelle de votre plan, de faire la conversion rapidement en mètres. Elle est extrêmement utile dans les métiers de la construction ! Si vous avez moyen de vous en procurer une, elle vous sera d’une grande aide. Sinon… il faudra faire quelques calculs.

Si vous n’avez pas de plan, vous pouvez utiliser un appareil de mesure d’un autre genre : le décamètre. Directement sur votre terrain, délimitez les angles à l’aide d’une bombe de peinture ou en plantant un piquet. Utiliser votre décamètre pour prendre les mesures en direct. Reportez les tout de même sur un plan, même à main levée, il vous sera bien utile.

Notez bien sur ce plan tous les angles ou les spécificités du terrain. S’il est en pente par exemple, il faudra calculer le dénivelé. Vous aurez à poser des plaques de soubassement pour un résultat parfait. Notez les emplacements des portails et portillons le cas échéant. Ajoutez sur le plan comment se commencent et se termine votre grillage rigide. Aurez-vous besoin de terminer le long d’un mur par exemple ?

Pour calculer le nombre de panneau, il vous suffira de mesurer la longueur totale en mètre de la clôture, côté par côté. Divisez cette longueur par celle des panneaux. Par exemple, si la longueur fait 40 mètres, et que les panneaux mesurent 2 mètres, il vous en faudra 20.

  • Nombre de plaques de soubassement = nombre de panneaux de grillage rigide
  • Nombre de poteaux = nombre de panneaux + 1
  • Nombre de kits d’occultation = nombre de panneaux

Ces petites astuces pourront vous être utiles mais notez que si la longueur ne tombe pas sur un multiple de 2 ou 2,5, vous pourrez tout de même couper les panneaux et même les plaques de soubassement pour atteindre la longueur désirée.

Passer commande de son grillage rigide

Grillage rigide avec kit occultation lames PVC imitation boisUne des solutions les plus simples est sans aucun doute de vous tourner vers un magasin spécialisé dans la vente de clôture. Les vendeurs, en lisant votre plan sauront vous aider à passer commande des bonnes quantité.

Les grandes surfaces, même spécialisées dans le bricolage, sont parfois une bonne option. Néanmoins, cela nécessite de tomber sur un vendeur qui a été spécifiquement formé à ce type de produits. Un vendeur spécialiste de l’outillage ou de la menuiserie ne sera pas nécessairement en mesure de vous accompagner pleinement sur ce type de projet !

Les boutiques en ligne vendant de la clôture rigide existent aussi. Elles sont le gros avantage de proposer des facilités de paiement la plupart du temps. De plus, les modalités de livraison sont souvent plus souple que celles des magasins physique. Pour ces derniers, les services de livraison ont souvent un coût important car elles mobilisent les camions du magasin, et le temps d’un vendeur ou un responsable logistique. Les sites e-commerce ayant recours constamment avec des société de livraison, elles sont donc en mesure de proposer des frais de port plus avantageux. Dans certains cas, la livraison peut même être offerte !

Petite astuce : le site Côté Clôture propose un configurateur en ligne qui effectue les calculs à votre place ! Il vous aide à trouver la clôture adapté à vos besoins et vous fournit aussitôt le tarif. En un clic, vous pouvez tout ajouter dans votre panier.

L’installation de la clôture rigide

kit d'occultation en PVC lattes à tresserMême si vous n’avez pas encore réceptionné votre matériel, vous pouvez déjà préparer le chantier de la clôture. Pensez à réunir tout l’outillage dont vous aurez besoin pour avoir tout à portée de main dans un premier temps. Certains outils, comme une tarrière par exemple, peuvent être loués !

A l’aide de cordeaux et de piquets, posez les bases du futur grillage rigide sur le terrain. Un cordeau à chaque angle et une corde vous permettront de tracer des lignes bien droites. Selon l’usage de platines ou de poteaux ancrés au sol, vous pourrez préparer les emplacement des poteaux.

Pour réussir la pose de votre grillage, il faut être au minimum deux personnes. Il faudra poser d’abord un premier poteau dans un angle, et le premier panneau. Alors vous poserez le poteau suivant, puis le deuxième panneau, et ainsi de suite. Vous trouverez facilement sur internet des tutoriels de pose de clôture ou des articles vous expliquant le pas à pas !

En respectant cette checklist, vous ne devriez oublier aucune étape quant à la préparation de votre chantier. Le grillage rigide n’aura alors plus aucun secret pour vous, et vous pourrez profiter pleinement de votre jardin.