Investir dans le PEL pour 2016 : est-ce un bon plan ?

Investir dans le PEL pour 2016 : est-ce un bon plan ?

Même si les placements à court terme aident à une bonne gestion de son épargne, les épargnes à long terme rapportent plus en matière de revenu. De plus, certains d’eux, comme le Plan Epargne Logement, offrent des avantages intéressant. Encore faut-il savoir suivre la tendance et évolution des taux de crédit.

Le PEL est-il un bon plan cette année ?

La réalité est que les taux des PEL sont légèrement plus bas que les années précédentes. Pour rappel, voici ce qu’il faut savoir sur le plan épargne logement. D’abord en termes de durée, un intéressé ne peut en posséder que dans une durée de 15 ans. Quatre années seront nécessaires au minimum pour en tirer les meilleurs bénéfices, dont le prêt préférentiel et la prime d’état. A savoir que ces avantages ne représentent pas grand-chose que s’il y a un bon montant sur le compte. Sans pour autant oublier que les taux actuels, le crédit épargne logement offre plus que les banques à leur client.

Lire également : Crédit immobilier : comment réduire sa note?

En pratique, il y a un dépôt minimum de 225€ à l’ouverture. Après il faudra alimenter le compte annuellement via des versements qui doivent faire au moins la somme de 540€. A savoir que le plafond pour la somme des versements est limité à 61200€. Dans la mesure où le contractant ne se trouve plus en mesure de remplir le versement requis, il pourra être victime de résiliation pure et simple. Dans cette situation, la meilleure chose à faire serait de transformer son contrat en CEL. Tout en prenant en compte que les plafonds (15300#) ainsi que les bénéfices sont légèrement moins intéressants. Il est également stipulé dans le contrat qu’un compte n’ayant pas duré plus de 2 ans fera l’objet d’un recalcul des bénéfices en fonction du taux, dont celui du CEL : une grande lacune qu’il faudrait à l’évidence éviter.

Une rémunération garantie

C’est sans doute le plus avantage du PEL. Le taux de souscription se conserve tout au long des 15 ans disponibles. Cette disposition permet à l’investissement de s’immuniser contre les inflations et surtout les baisses comme le livret A en a été récemment victime.

A lire en complément : Rendre votre jardin en un espace convivial : astuces et guides

Prêt immobilier et fiscalité

2016 est inéluctablement l’année des primo-accédants. Les banques œuvrent également dans ce sens, ce qui signifie qu’il ne sera pas trop difficile de négocier un prêt pour investir dans une maison ou un terrain à vendre Nîmes. Le montant disponible dépendra de ce qu’il y a sur le PEL. En termes de taux, bien que les chiffres semblent être au vert, ce placement ne sera pas exempt des prélèvements sociaux de 15,5% ni des acomptes fiscaux de 24%.

Bref, c’est une bonne façon d’améliorer ses revenus. Surtout dans le besoin de liquidité à long terme, le PEL est incontournable pour éviter les inflations. Cependant, rien ne vaut la prévoyance pour préserver son patrimoine. Pour cela il faudrait voir sur les autres placements, dont l’assurance vie. Pas toujours facile de décider sur la question, mais diversifier son patrimoine immobilier reste la solution la plus sure à long terme.