C'est assez difficile de se lancer dans l'achat d'un véhicule, il faut savoir analyser les nombreuses offres du marché et faire en sorte que notre achat respecte notre budget. Il existe une solution développée depuis quelque temps, qui vise à faire de la location.

Opter pour un véhicule neuf

Il est désormais possible d'opter pour une location de véhicule. Il s'agit du leasing, une expression traduite en français par “crédit bail”. On peut soit choisir la location avec option d'achat (LOA), qui peut se faire sous un contrat de 12, 24 ou 36 mois, en fonction de la demande. Cette option est intéressante pour les particuliers, car ils peuvent prendre la décision de faire l'achat du véhicule, à la fin du contrat, afin d'attendre la diminution de la valeur de la voiture. Il est possible aussi de choisir la location longue durée (LDD), qui vise plus particulièrement les professionnels comme les taxis. Cette location comprend l'assurance du véhicule ainsi que les frais d'entretien, donc à la fin du contrat le professionnel peut rendre le véhicule, et en choisir un nouveau. Ce n'est pas une solution qui convient aux personnes qui souhaitent garder leur véhicule plus de cinq ans : il est recommandé aux personnes concernées d'opter pour un achat directement et d'avoir recours à un crédit classique. Opter pour le leasing est avantageux, car il est important de savoir qu'une voiture neuve perd 25 % de sa valeur initiale, durant uniquement la première année. Pour finir, la démarche à suivre est simple, car il suffit de sélectionner la marque et le modèle du véhicule souhaité, effectuer une personnalisation, si cela vous est nécessaire, et les professionnels vous fourniront l'estimation de votre projet.

Reprise de véhicule

Certaines sociétés proposent la reprise de votre ancien véhicule, suite à l'achat ou la location de véhicule. Cela permet de récupérer une certaine somme et de se débarrasser par la même occasion du véhicule s'il ne nous sert plus. Lorsqu'on fait une reprise avec une LOA, cela permet de récupérer une somme déterminée, en fonction de la valeur actuelle du véhicule, du kilométrage et de l'état du véhicule. Lors de la LDD, la valeur de reprise est perdue, mais cela laisse la possibilité de négocier le coût de la location.