Considérée comme un perte de temps, la phase de récupération pâtit trop souvent de l'impatience des sportifs.ives. Pourtant, en respectant les délais qu'elle impose, de nombreuses blessures et certaines baisses de performances pourraient être facilement évitées. Alors comment mieux récupérer sans engager sa santé ? Quel rôle le sommeil joue-t-il dans l'histoire de celles et ceux qui voulaient se dépasser ?

Les basiques d'une bonne récup'

Sans surprise, il est conseillé de s'étirer après une bonne séance de sport (après une moins bonne aussi, d'ailleurs).  Le meilleur moment, contrairement à ce que l'on pourrait penser “au feeling”, ce n'est pas après sa séance (les muscles sont chauds, on risquerait de casser des fibres), mais le soir avant de se coucher. 

Si on a beaucoup transpiré, on salera un peu plus ses aliments au repas suivant, en prenant soin d'éviter les viandes rouges et les graisses. Le potager semble être le top du top pour se requinquer.   En fonction du niveau du sportif ou de la sportive, du sport pratiqué ou encore de la durée de l'effort, on complètera son régime de base avec des compléments alimentaires. Pour améliorer ses performances sportives et optimiser son temps de repos, de nombreux produits ont déjà fait leurs preuves. En ce qui concerne la boisson, on privilégiera de l'eau salée, comme la Vichy St Yorre, tout de suite après l'effort, puis ensuite une boisson très sucrée pour recharger les réserves de sucre des jambes et du foie. 

Fais dodo…

Plus les études livrent leurs conclusions, plus la donnée est sûre: le sommeil est essentiel dans la phase de récupération. On sait par exemple que les sportifs.ives dormant moins de huit heures par nuit ont de moins bons résultats et se blessent plus fréquemment que celles et ceux qui dorment plus. Si on ne peut pas dormir davantage, on pense à s'entraîner moins souvent ou moins longtemps. 

Il est erroné de croire qu'en ne pratiquant pas, le corps peut perdre (ses mécanismes, ses performances) et qu'il vaut mieux le pousser tous les jours à se dépasser. N'oubliez pas que c'est en dormant que le cerveau mémorise les choses apprises durant la journée…!