Marketing digital : comment optimiser son CTR ?

Marketing digital : comment optimiser son CTR ?

Mot clé dit « générique », de « marque », « longue traine »… Le choix de mot clé est un facteur impactant directement le CTR, d’où la réussite d’une campagne adword. Quelles méthodes pour attirer l’attention des visiteurs ? Comment gérer son espace de visibilité ? Il faut jongler entre l’attente des moteurs de recherche et des internautes pour obtenir un meilleur taux de clic. Voici quelques astuces pour optimiser son CTR.

Les yeux de l’internaute

Référenceur, marketeur, webmaster, agence web offshore… Tout le monde l’a compris ! C’est le regard de l’internaute qui est la clé de voûte à la base du  taux de clic ou CTR (clic through rate). C’est de cette façon qu’il décide s’il veut cliquer sur un lien ou non. Un bon CTR oscille autour de 10 à 12%. Encore faut-il préciser l’importance de la présence du résultat du site dans le champ de vision immédiat de l’internaute.

A lire en complément : Pourquoi passer par un courtier en assurance ?

Dans cet effet, Google a même mis en place une étude, l’Eye Tracking Study (ou oculométrie) qui permet d’évaluer les points de l’écran où les yeux des internautes sont positionnés. C’est ce qui va indiquer dans quelle partie de l’écran les annonces seraient plus idéales pour attirer le regard de l’internaute. Le développement site internet tout comme la réussite d’une campagne adword peut se reposer grandement sur ces résultats.

Titre long et jonché de mot clé

Techniquement, les requêtes que les internautes tapent dans la barre de recherche vont être mises en gras dans les résultats affichés. En réutilisant les mêmes mots dans les titres, la page web associée peut bénéficier d’une visibilité accrue comparée à celle qui n’en use pas. Une tecnique comme une autre pour optimiser sa visibilité sur les moteurs de recherche.

A lire en complément : Besoin d'organiser un repas d'équipe ? Pensez à la solution plateau repas traiteur

Si l’optimisation de titre est particulièrement le fait d’une agence web offshore, elle s’adapte à n’importe quel site web qu’on veut booster sur le net. La structure longue du titre et la balise keyword permettent de spécifier davantage la relation du mot clé avec le reste du contenu, ce qui incite l’internaute à visiter la page.

Optimiser son CTR: le « call to action »

Pour susciter un intérêt ou un mouvement chez l’internaute, il est impératif de savoir ce qu’il recherche. D’où l’utilité de miser sur des techniques de « call to action ». Pour ce faire, l’astuce est de bien choisir les mots incitatifs employés. Achetez, participez, économisez, découvrez… Il existe un large choix, mais le plus efficace sera celui qui peut interpeller sa cible. C’est le principe à retenir que l’annonce sera rédigée par une agence web offshore ou par le marketeur.

CTR

Landing page

Enfin, que ce soit pour un site web général ou un site e-commerce, optimiser son CTR consiste également à plaire aux algorithmes de Google. De leur côté, ces logiques dépendent étroitement de la qualité de l’annonce ainsi que de sa disposition. Dans ces faits, un landing page de qualité constitue un facteur indirect de l’efficacité d’une annonce adword. En effet, il serait tout simplement peine perdue d’accumuler les visiteurs si cela se scinde à hausser le taux de rebond faute de contenu optimisé. Pour marquer ses annonces, l’astuce est de reprendre les pratiques SEO d’une quelconque agence web offshore dont : balise title, meta description, contenu optimisé (h1 et h2) et unique…