Peut-on choisir sa plaque d’immatriculation ?

Peut-on choisir sa plaque d’immatriculation ?

Vous venez d’acheter une voiture neuve ou un véhicule d’occasion en France ? Dans ce cas, vous êtes obligé de faire immatriculer votre auto. Mais est-il possible de choisir et de personnaliser sa plaque d’immatriculation ?

Personnalisation de sa plaque d’immatriculation : est-ce possible ?

Le système d’immatriculation d’un véhicule (SUV) remplace les anciens numéros d’immatriculation. Désormais, une voiture ou de fourgonnette est immatriculée avec le même numéro jusqu’à ce qu’elle finisse détruite ou qu’elle parte pour l’export. Ainsi, faire sa plaque d’immatriculation en 2 minutes est désormais une réalité.

A lire en complément : Quel est le rôle d’un épaviste agréé véhicule hors d’usage ?

Toutefois, il peut être intéressant de choisir son immatriculation pour éviter certaines suites malheureuses de lettres par exemple. Numéro, logo, qu’est-ce que le législateur français autorise ?

Peut-on choisir son immat ?

Le numéro d’immatriculation SIV se compose d’une série comprenant deux lettres, 1 tiret, trois chiffres, 1 tiret et deux lettres. Cette suite est immuable a débuter par AA-001-AA et s’achèvera par l’ultime plaque, ZZ-999-ZZ.

A lire aussi : 13 chevaux fiscaux combien de chevaux ?

En revanche, le législateur ne laisse pas la place à la moindre fantaisie. Ainsi, pas question d’essayer une plaque d’immatriculation personnalisée à votre pseudo encore à un numéro fétiche. Rien n’est prévu dans ce sens. Le numéro d’immatriculation SIV vous est imposé et vous n’avez pas d’autre alternative que d’accepter.

Qu’est-ce qui est personnalisable ?

La personnalisation de votre plaque d’immatriculation semble restreinte. En effet, il n’y a aucune possibilité de choisir votre numéro. Pourtant, vous avez encore la possibilité de choisir :

  • le numéro du département : la France est clairement en retard en matière de plaque personnalisée. L’un des rares éléments que vous pouvez choisir est le numéro de département qui apparaît sur le côté droit. celui-ci est à votre convenance. Son choix entraîne toutefois obligatoirement l’impression du logo de la région. Par exemple, si vous optez pour le numéro 22 pour les Côtes d’Armor, vous aurez en plus le visuel du logo de la région Bretagne. Notez qu’à tout moment, vous pouvez décidez de refaire vos plaques pour changer le numéro du département ;
  • la matière qui compose la plaque : en ce qui concerne les matériaux qui constituent la plaque, là encore le législateur laisse peu de marge de manœuvre. En effet, pour que votre plaque soit considérée comme homologuée, elle ne peut être constituée que d’aluminium ou encore de plexiglas. Ce sont les deux seules matières autorisées à ce jour.

Absence de possibilité de personnalisation : quels sont les risques ?

L’attribution de votre numéro d’immatriculation se fait désormais au niveau national. Vous n’avez pas possibilité de choisir, ni les lettres ni les chiffres qui le composent. De fait, il y a toujours le risque que la combinaison des deux lettres ne soit pas très heureuse.

En effet, le législateur a uniquement supprimé la combinaison “SS” pour une raison évidente. De même, pour éviter tout problème de lisibilité, 3 lettres sont interdites sur les plaques d’immatriculation. Il s’agit de :

  • la lettre I qui peut être confondue avec le chiffre 1;
  • la lettre O qui ressemble trop au chiffre 0;
  • la lettre U qui présente des similarités avec la lettre V.

Quant au W, son usage est très encadré. Ainsi, quand il est seul en début de numéro d’immatriculation, il est réservé aux concessionnaires et aux garagistes. Le WW est quant à lui réservé aux immatriculations provisoires. C’est le cas notamment quand un véhicule est importé.

Pour le reste, tout est possible. Ainsi, vous pouvez très bien avoir un numéro du type QQ-456-BB, ce qui dépasse forcément très facile à porter. Et ne pensez pas qu’un recours est possible. Le cadre légal ne prévoit rien à ce sujet. Si vous voulez éviter une série gênante comme QQ, PP ou encore KK, sachez que vous pouvez vous renseigner sur les immatriculations en cours et attendre pour éviter celles que vous ne voulez pas. Il faut toutefois faire preuve de patience.

En ce qui concerne les chiffres, il n’y a aucune restriction. Vous pouvez ainsi très bien avoir une plaque type XX-007-XX.

Quand remplacer son ancienne immatriculation ?

Vous avez encore une voiture avec une ancienne immatriculation. A ce jour, il n’y a aucune à en changer pour le nouveau format dès lors qu’aucune modification n’est effectuée sur la carte grise. Cela signifie que si vous cédez votre véhicule ou tout simplement que vous déménagez, une immatriculation nouveau format vous est automatiquement attribuée.