Quelles sont les raisons qui font que l’assurance vie est l’épargne préféré des français ?

Quelles sont les raisons qui font que l’assurance vie est l’épargne préféré des français ?

L’assurance-vie pour épargner vos économies

Lorsque vous voulez avoir des revenus complémentaires après votre retraite, vous devez penser à souscrire un contrat d’assurance-vie. En effet, s’il y a de cela quelques siècles cette forme d’assurance était mal vue, elle est devenue une forme d’épargne-retraite très rentable, dans laquelle vous pouvez placer toutes vos économies. En effet, l’espérance de vie des français est de plus en plus élevée et une majorité de personnes désormais, arrivent vivantes au terme du contrat de leur assurance-vie qui est limitée dans le temps. Cette sorte d’assurance permet à vos ayants droit de bénéficier d’une sécurité financière certaine si vous venez à décéder avant le terme du contrat. En cas de survie, en tant que souscripteur, vous devenez le principal bénéficiaire de votre propre assurance-vie. Quelles sont les raisons qui poussent les français à préférer cette sorte d’épargne?

L’assurance-vie est l’épargne préférée des français

Un nombre croissant de français s’intéresse à l’assurance-vie pour plusieurs raisons que vous pouvez découvrir en vous connectant sur Internet. En effet, cette assurance vous permet de disposer d’un capital important à la retraite. Vous pourrez ainsi investir dans l’immobilier ou dans tous les projets qui vous tiennent à cœur et pour lesquels vous serez disponible durant votre retraite. Si vous êtes attiré par l’assurance-vie, c’est surtout du fait des taux de rendement très élevés des différents contrats qui bénéficient d’une fiscalité bienveillante. La nouvelle loi sur l’assurance-vie en France va cependant alourdir la fiscalité des contrats, seulement en cas de succession. Ainsi, grâce à la pétition pour la sauvegarde de l’assurance vie, les propositions du rapporteur de la commission des finances n’ont pas été retenues. En effet, ce dernier proposait un alourdissement de la fiscalité de l’assurance vie. Les héritiers seront imposés à plus de 31 pour cent, contre 25 pour cent actuellement. Ainsi, les épargnants disposeront des mêmes conditions qu’avant et pourront bénéficier des mêmes taux d’imposition.

A lire en complément : Les calculatrices de prêt immobilier sont-elles fiables ?