Où acheter dans l’immobilier à Besançon

Où acheter dans l’immobilier à Besançon

Malgré la période de crise qu’il a connu dernière, le marché de l’immobilier reprend peu à peu du souffle à Besançon. Certaines zones sont favorables à l’investissement puisqu’on note une légère hausse des prix des logements. En effet, la Boucle et les alentours du Doubs offrent de belles perspectives aux investisseurs. Dans ces secteurs, le tarif du mètre carré de surface habitable est actuellement propice à un placement et ce sont les bailleurs qui s’en frottent les mains. Mais où acheter dans l’immobilier à Besançon ? Trouvons alors les leviers d’un investissement rentable dans cette ville située à l’est de la France.

Immobilier à Besançon : quelles sont les zones favorables ?

A Besançon, le marché de l’immobilier a tendance à se stabiliser. Du fait d’une forte demande, les tarifs des logements augmentent considérablement dans l’hypercentre. Considéré comme l’un des quartiers les plus classiques de la ville, ce secteur offre de nombreuses opportunités aux investisseurs. Encerclé dans une partie du Doubs, il offre une vue panoramique exceptionnelle avec ses jolies bâtisses qui datent du XVIIIe siècle. 

C’est donc un quartier très prisé par les personnes nouvellement mariées ou qui vivent seules. La demande en appartement deux pièces est alors très élevée dans cette zone. Les Chaprais étant l’un des quartiers les plus hippés de la ville, il propose des appartements à des prix légèrement élevés. Pour votre achat dans l’immobilier à Besançon, privilégiez cette zone pour un meilleur retour sur investissement.

Immobilier à Besançon : quel est l’avantage des quartiers environnants ?

Si l’hypercentre et ses environs ont la cote aujourd’hui, c’est parce qu’ils offrent de bonnes conditions de logement et ce, à des prix plutôt abordables. En termes de finance, y a pas mieux pour rentabiliser son investissement. 

Pour acquérir 90 à 100 m² de terre près du Doubs, il faut prévoir à peu près 250 000 €. Cependant, cette valeur représente le prix d’un logement ancien. Dans une zone plus éloignée comme la partie nord des Chartrais, une habitation s’acquiert avec environ 180 000 €.