Sites statiques VS sites dynamiques

Sites statiques VS sites dynamiques

La notion de site statique et de site dynamique sont souvent confondues avec les différentes formes de sites web telles que site vitrine, site de e-commerce ou encore site de crowdsourcing. Il est facile, pour quiconque n’étant pas familier avec internet, de se mélanger entre tous ces termes. Pour remettre de l’ordre dans toutes ces notions existantes sur le web, nous allons expliquer la différence entre site statique et dynamique.

Les sites statiques, premières pages du web

Aux prémices du web, il n’existait pas tous les langages de programmation dont nous disposons aujourd’hui, qui permettent de communiquer avec des bases de données de différents types ou encore d’animer des éléments de la page de façon attrayante ou interactive. En témoigne ainsi la toute première page web qui a tout récemment été remise en ligne par le Cern.
Un site statique est donc une page sans mouvement, dont le contenu est entièrement géré en HTML sur la page en question, aucune communication avec une base de données n’est effectuée puisque aucun contenu n’est généré dynamiquement.
Les sites statiques tendent à disparaître de la toile puisque de nombreuses fonctionnalités proposent aujourd’hui la création de sites dynamiques avancés sans avoir besoin de connaître la programmation ou de passer par une agence de communication, comme par exemple les CMS.

A lire en complément : Le matériel nécessaire pour un bon massage

site statique ou dynamique

Les sites dynamiques, outils en développement constant

Seconde catégorie de sites, les projets dynamiques connaissent une expansion impressionnante depuis le milieu des années 2000. Il s’agit de plates-formes générées de façon dynamiques grâce à des appels au contenu des bases de données. Les modifications sont également plus faciles car bien souvent, une interface administrateur, appelée « back-office » permet l’écriture dans la base. Pour faire un site internet en déployant ces fonctionnalités, des connaissances en langages de programmation web sont nécessaires, tels que le PHP, le SQL ou encore le JSP.

Lire également : Quelles différences entre la ventilation A, B, C et D ?

Sites vitrines et crowdsourcing

L’amalgame est souvent fait entre site vitrine et site statique, ainsi qu’entre site dynamique et site de crowdsourcing. Un site vitrine est comme une fenêtre que le webmaster ouvre sur une activité ou un sujet donné, mais il peut être dynamique dans la mesure où son contenu sera géré à l’intérieur d’une base de données et modifié via un back-office.
Le crowdsourcing est par définition dynamique, mais il implique que tous les utilisateurs peuvent le modifier (exemple : Wikipédia). Un site dynamique pourra n’avoir qu’un seul administrateur, et n’implique pas forcément une gestion collaborative de son contenu.