Boutiques en ligne : quelle rentabilité ?

Boutiques en ligne : quelle rentabilité ?

Avec l’avènement des nouvelles technologies, les sites de vente en ligne se multiplient chaque jour. En effet, le digital est devenu le coeur des entreprises qui ne cessent de se former, afin d’améliorer leurs performances. Les PME qui détiennent des points de vente physiques se mettent à concevoir des boutiques en ligne et les entrepreneurs du web se lancent dans la vente sur internet. On peut donc se demander à quel point l’e-commerce est rentable et comment promouvoir son site en ligne.

Les PME se mettent au digital

En 2019, 80 % des commerçants ayant des magasins physiques et qui ont été interrogés, affirment que depuis qu’ils se sont mis au digital, leurs affaires tournent mieux. Ainsi, on estime que 83 % des sites marchands en ligne sont rentables. La transition digitale est un investissement qui rapporte. En effet, les sociétés accordent un budget plus important au webmarketing et leur bilan annuel confirme que le retour est positif.

A voir aussi : Comment choisir la bonne franchise restauration ?

Pour les entreprises qui n’avaient pas de site de vente en ligne, la mise en place d’une boutique virtuelle leur a permis de faire connaître davantage leur point de vente physique. De plus, ces dernières ont compris l’importance de la communication sur internet et mettent en place des campagnes de promotion, comme Google Ads. La meilleure maîtrise des outils informatiques et des logiciels de gestion offre la possibilité aux entreprises de devenir plus visibles sur la toile.

En outre, les réseaux sociaux, autrefois utilisés à des fins personnelles, sont depuis quelques années un levier exceptionnel pour les entreprises. On peut citer Facebook qui est le réseau le plus utilisé par les professionnels, pour communiquer avec leurs prospects, mais aussi Instagram qui s’impose de plus en plus, comme plateforme commerciale. Ces réseaux permettent aux entreprises de se rapporcher de leurs clients et d’augmenter leur visibilité, grâce aux campagnes de publicités (55 % des e-commerçants ont eu recours à Facebook Ads en 2018). Néanmoins, n’importe qui peut ouvrir une boutique en ligne. Si vous voulez lancer votre business, il faudra préparer solidement votre projet en amont.

Lire également : Trouver son prestataire en référencement naturel

Comment ouvrir une boutique en ligne

Se lancer dans l’e-commerce est accessible à tous et comporte des avantages, mais demande beaucoup de préparation. Il convient d’établir un business plan afin de définir son objectif et les moyens à mettre en oeuvre. Il existe diverses façons de créer un site de vente en ligne. Premièrement, vous pouvez louer un local et constituer votre stock, et vos ventes seront limitées. Vous avez alors la possibilité de débuter sans stock, avec la méthode du dropshipping : vous serez un intermédiaire entre le fournisseur et le client. Ce dernier commandera sur votre boutique, et vous devrez transmettre la commande à votre grossiste (si vous n’optez pas pour l’automatisation des commandes). Chacune de ces méthodes à ses avantages et ses limites. C’est pour cette raison qu’il faut définir les objectifs à réaliser, avant de se lancer tête baissée.

Une fois le plan marketing établi et le site prêt, il est essentiel d’attirer du flux sur votre site. Plusieurs façons existent comme la diffusions de publicités sur Facebook, le référencement naturel, etc. Ce sont des techniques qui permettent d’attirer les clients sur votre site. Une fois qu’il visite votre boutique en ligne, il est fondamental de maîtriser votre tunnel de conversion car, en général, un client n’achète pas lors de son premier passage sur un site. Ainsi, ouvrir une boutique en ligne peut parfaitement être rentable si vous travaillez continuellement, pour optimiser votre traffic et vos ventes.