C’est quoi les frais de garantie ?

C’est quoi les frais de garantie ?

De nos jours, beaucoup de structures bancaires demandent de la part de leur clientèle un certain nombre de garanties avant l’octroi de tout prêt. Cela leur sert de protection si jamais la personne ne peut plus assurer le remboursement de son crédit. C’est ce moyen de protection qui est appelé les frais de garantie. Le présent article donnera plus d’éclaircissement sur ces frais de garantie tout en énumérant à la fin les différentes formes qui existent.

Les frais de garantie : qu’est-ce que c’est ?

Connus généralement sous le nom des frais de garanties d’un prêt immobilier, ils sont des frais obligatoires qui sont destinés à la banque. Ils lui servent des moyens de protection si jamais le demandeur ne peut plus assurer le remboursement de son crédit.

Lire également : Trouver un logiciel adapté pour gérer les créances de l’entreprise

En quelques mots, les frais de garantie sont des frais demandés par l’organisme prêteur pour assurer le paiement des mensualités du crédit.

En effet, il est aussi nécessaire de souligner que les structures bancaires dont il est question ici sont totalement différentes des assurances de prêt immobilier. Elles ne sont pas habiletés de couvrir les prêts en cas d’accident ou de décès.

A voir aussi : Le crédit immobilier devient une nécessité

Les différents frais de garantie qui existe

Il existe plusieurs sortes de frais de garanties de crédit immobilier qu’un emprunteur peut utiliser. Parmi tant d’autres, l’on peut citer :

La caution

Appelée en terme classique le garant, la caution est une personne tierce qui s’engage à couvrir les éventuelles dettes d’un débiteur en cas de défaillance de ce dernier.

L’emprunteur qui choisit ce type de frais de garantie pour un prêt immobilier peut faire appel à une société privée ou à une mutuelle. Ces structures prennent le nom de caution et ne nécessitent pas d’intervention notariale avant d’agir au nom du débiteur.

L’hypothèque

L’hypothèque est une sureté, c’est-à-dire une garantie qui donne le droit à un créancier de saisir le bien de son débiteur s’il ne respecte pas les conditions du prêt accordé. C’est la garantie pour la banque ayant accordé le crédit immobilier de ce fait payer. C’est pour cela que, la loi exige à ce que le débiteur définit les termes de cette hypothèque au moment de l’accord du prêt.

Le privilège

En dehors de l’hypothèque et le cautionnement que toutes banques peuvent exiger de la part d’un emprunteur avant l’octroi de prêt, il y a également les privilèges. C’est l’une des garanties possibles d’un crédit immobilier. Ce privilège permet donc à la banque d’être indemnisée en priorité en cas de défaillance de son débiteur.

Quel est le coût minimum des frais de garantie?

Le montant des frais de garantie varie. Cela dépend aussi de la somme prêtée et du type de garantie choisie par l’emprunteur. Si l’on prend par exemple le coût d’une caution, il est variable en fonction de la somme empruntée.

Tel n’est pas le cas en matière de l’hypothèque. Pour celle-ci, son coût est environ égal à 2% du montant prêté. Voilà pourquoi elle est considérée étant comme la garantie la plus chère des trois frais de garantie d’un prêt immobilier.