La réduction des impôts permet à un foyer de réaliser des économies considérables sur le long terme. Pour payer moins d’impôts, vous pouvez vous baser sur le quotient de votre famille, la réalisation de travaux, vos investissements ou le versement de dons. Découvrez dans ce guide comment bénéficier d'une réduction d'impôt en 2018.

Les charges familiales et les travaux du logement

Pour bénéficier d’une déduction fiscale, vous pouvez déclarer vos revenus qui sont divisés selon le nombre de parts fiscales. Une part fiscale correspond à une personne à charge. De ce fait, plus le nombre de personnes à charge est élevé, plus la déduction d’impôt est importante. En revanche, si vous n’avez pas beaucoup d’enfants, il vous est possible de mettre en avant la garde exclusive ou principale d’un enfant pour une durée minimum de 5 ans ou la prise en charge d’une personne handicapée. Les individus invalides à au moins 40 % peuvent également bénéficier de déduction d’impôts. Vous pouvez consulter le blog de l’économie et de la finance pour en savoir plus sur le quotient familial.

Par ailleurs, si vous réalisez des travaux pour que votre habitation soit plus appropriée pour une personne à mobilité réduite, un crédit d’impôt peut vous être alloué pour l’achat du matériel. Le montant maximum des frais est de 5 000 euros pour une personne et de 10 000 euros pour un couple, plus 400 euros pour chaque personne à charge. De même, une réduction d’impôts de 8 000 à 16 000 euros vous est accordée pour un projet d’amélioration de l’isolation thermique d’un logement. 

Investir dans une PME

Un investissement annuel dans une PME permet au contribuable de réduire ses impôts à hauteur de 18 % si les conditions suivantes sont remplies : l’activité professionnelle est différente de la gestion de son patrimoine mobilier ou immobilier, le siège social est implanté en France, le nombre d’employés est inférieur à 250, la société est assujettie à l’impôt sur les sociétés et le chiffre d’affaires n’excède pas les 50 millions d’euros.

Ainsi, un investisseur unique peut bénéficier d’une déduction de 9 000 euros pour un capital de 50 000 euros. S’il s’agit d’un couple, le capital maximum autorisé est de 100 000 euros soit 18 000 euros de réduction d’impôts. En outre, les dons constituent également un moyen pour réduire ses impôts. Le don peut être attribué à une association ou un organisme d’intérêt général et sa valeur ne doit pas dépasser les 20 % de votre revenu imposable.