Comment bien écrire pour le web ?

Comment bien écrire pour le web ?

La plupart des rédacteurs web en sont conscients : écrire pour le web n’est pas la même chose qu’écrire pour un journal ou une revue papier. Certaines règles doivent être prises en compte tant au niveau du fond que de la forme.

Les règles de la rédaction web

La rédaction de contenu pour un site suit différentes règles et le style, la longueur des textes ainsi que la structure ne sont pas les mêmes que ceux qu’on retrouve sur support papier. Le mode actif est avant tout privilégié tandis que les phrases sont courtes et simples. L’idée est qu’un internaute comprenne directement le contenu sans avoir à chercher d’autres sources. La règle de la pyramide inversée est ensuite respectée : toutes les informations essentielles doivent se trouver dans les premières lignes. Un internaute ne lira le reste d’un texte que si l’accroche suscite son intérêt.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'une agence de référencement ?

Pour ce qui est de la longueur des textes pour la rédaction de contenu web, il faut savoir qu’un contenu trop court ne contiendra pas d’informations suffisantes. L’internaute n’ira en revanche pas au bout de sa lecture si le texte est trop long. 500 mots sont ainsi la longueur moyenne recommandée. Enfin, il ne faut pas oublier que les liens sont omniprésents dans la rédaction web. Il ne s’agit pas d’en mettre toutes les deux lignes – autrement, c’est du bourrage et Google n’apprécie particulièrement pas ce genre de pratiques —, mais de les insérer de façon naturelle et à raison de deux ou trois liens par contenu.

Proposer du contenu pertinent

Au-delà des quelques règles citées précédemment, la rédaction web doit répondre à des exigences de pertinence. Le contenu doit être informatif et apporter une réponse à l’internaute. Il n’est pas nécessaire de rédiger 500 mots si aucune information précise et pouvant être utile n’est donnée. Les résultats d’études, sondages et autres analyses doivent donc être mis en avant aussi souvent que possible lorsqu’ils apportent de la valeur ajoutée au texte.

A lire également : Le choix des cartouches d’encre pour imprimantes

D’autre part, les infographies, photos ou vidéos constituent également une source d’information intéressante et plus facilement assimilable par l’internaute. Il ne faut pas hésiter à les intégrer dans un contenu sachant que celui-ci sera d’autant plus pertinent de cette manière. Plus un contenu suscitera l’intérêt des internautes, plus il sera partagé et publié sur réseaux sociaux, les blogs et autres plateformes web. Plus il sera partagé, plus il aura un PageRank élevé et donc un meilleur positionnement dans les pages de résultats de recherche.