Comment gérer sa copropriété?

Comment gérer sa copropriété?

L’entretien de l’immeuble, l’intervention en cas de panne, gérer la comptabilité et le budget de copropriété, assurer les contrats d’assurance, gestion des parties communes ou encore gestion des conflits et bien d’autres encore. La gestion de toutes ces diverses tâches et responsabilités est complexe dans le cas d’une copropriété. Pour mener à bien cette gestion de copropriété, il est exigé de désigner deux acteurs fondamentaux. D’une part l’assemblée générale qui se réunit une fois par an pour prendre des décisions. Et d’autre part un gestionnaire de copropriété pour s’assurer de l’exécution de tout ce qui a été voté par le premier.

Le contenu d’un contrat de syndic de copropriété

Que vous preniez un syndic professionnel ou un syndic non professionnel, un contrat de syndic est toujours de rigueur. Il définit ainsi les missions du syndic et ses conditions d’exercice. Il est à noter que le contrat se fait durant une assemblée générale et est établi par les syndicats des copropriétaires. Ce contrat stipule donc la durée du mandat du syndic, qui se limite d’ailleurs à 3ans maximum renouvelable. Dans le cas où vous engagez un syndic professionnel pour gérer votre copropriété, il doit être mentionné dans le contrat le montant de la rémunération. Par contre pour un syndic non professionnel ou dit bénévole, il n’est pas nécessairement rémunéré. Toutefois, tous les frais déboursés par le syndic bénévole seront facturés au nom de la copropriété. Il est à noter que le syndic bénévole doit être élu à l’unanimité par al copropriété et devra être obligatoirement l’un des copropriétaires ou un conjoint. De ce fait, il est tout à fait probable que la personne qui a été désignée pour gérer la copropriété n’ait pas toutes les connaissances nécessaires pour réaliser toutes les tâches. C’est pour cela qu’un logiciel gestion ASL a été faite.

Lire également : Zoom sur l’investissement en EHPAD

Un logiciel gestion ASL pour gérer en toute facilité

Conforme avec la loi ALUR, la loi SRU et le Décret du 14 mars 2005, le logiciel gestion ASL est un outil très pratique pour mener la gestion de ses copropriétés sans difficulté. En effet, il permet un traitement en masse des données telles que les appels de fonds, la gestion des impayés les virements et prélèvements SEPA, le traitement des courriers recommandés, les convocations d’assemblée générale, vérification des écritures comptables entre autres. Par ailleurs, le logiciel est compatible avec de nombreux matériels à l’instar de Windows et ses différentes versions, Mac OS, Mac PC, etc. La sauvegarde des données est également assurée.

 

Lire également : Réaliser un déménagement à Paris