Devenir propriétaire : un rêve accessible ?

Devenir propriétaire : un rêve accessible ?

Vous êtes locataire depuis de nombreuses années et vous aimeriez devenir, vous aussi, propriétaire de votre logement ? Vous pensez à l’avenir et vous vous sentez prêt à tenter l’aventure ? Il existe des solutions pour permettre à tous les budgets de réaliser le rêve d’être propriétaire de son appartement ou de sa maison. Nous vous donnons quelques pistes pour dessiner les premières lignes de votre projet.

Accéder à la propriété : les solutions

Les actions mises en œuvre ces dernières années par les pouvoirs publics ne manquent pas pour faciliter l’accession à la propriété : 

  • prêt à taux zéro
  • prêt Social Location-Accession
  • TVA réduite dans les quartiers prioritaires
  • prêt Action Logement
  • prêt aux fonctionnaires ou prêt des collectivités territoriales

Au niveau des régions, les partenaires ne manquent pas, notamment en Bretagne et en Loire-Atlantique. Par exemple, les offres de location accession à Nantes sont nombreuses et abordables.

Avez-vous pensé à la location-accession ?

Le Prêt Social Location-Accession (PSLA), ça vous parle ? C’est un dispositif qui aide les ménages les plus modestes à accéder à la propriété, tout en douceur. Chaque région met à disposition des particuliers des programmes immobiliers qui facilitent l’accession : vous êtes accompagné tout au long du processus d’acquisition. La location-accession fait partie des solutions financières qui nous facilitent la vie.

Le principe est simple : vous occupez votre logement, entant que locataire-accédant, et au lieu de payer un loyer, vous versez une redevance, avec une indemnité d’occupation et un complément qui s’accumule sous forme d’épargne. En occupant le logement, vous n’êtes déjà plus un simple locataire : vous êtes responsable de l’entretien de votre logement et participez à la copropriété.

Au fil des années, vous avez la possibilité de lever ou non l’option d’achat de votre logement. Si vous choisissez d’acheter, l’épargne accumulée devient alors votre apport personnel et vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit, d’une exonération sur la taxe foncière pendant 15 ans, et même, dans certains cas, d’un prêt à taux zéro.

La contrepartie ? Vos revenus ne doivent pas dépasser certains plafonds et le logement doit être votre résidence principale. Alors pourquoi se priver ?