Faire face à la solitude des personnes âgées

Faire face à la solitude des personnes âgées

Beaucoup de personnes âgées souffrent de solitude. Au fil des ans, elles ont fini par être isolées se sentant seules et mises à l’écart de la société.

Combattre la solitude des personnes âgées

La solitude des personnes âgées est un mal souvent sous-estimé alors qu’il touche beaucoup de personnes âgées.

A lire en complément : Comment éviter de prendre des médicaments systématiquement ?

Solitude personnes âgées flickr/ .v1ctor.
La solitude des personnes âgées flickr/ .v1ctor.

Pour commencer, la personne âgée se retrouve isolée : son conjoint et ses amis proches sont décédés, sa famille vit loin, elle est moins autonome, sortir seule lui fait de plus en plus peur, … Mais outre cet isolement « physique », les personnes âgées ressentent la solitude au profond d’elle-même.

Elles sont touchées par un sentiment de profond ennui, d’inutilité et de mise à l’écart, aussi bien de la vie que de la société. C’est donc une réelle souffrance psychologique.

A lire en complément : Relevez la tête grâce un psychologue

La journée type d’une personne âgée seule est la suivante : elle passe ses journées enfermée chez elle et chaque journée ressemble à la précédente. Elle dort peu et ne voit personne. Même les coups de fil sont rares. Ainsi la visite de la femme de ménage, de l’infirmière ou même d’un livreur est attendue. Enfin une présence, quelqu’un a qui parler !
Toutes les personnes âgées ne sont pas aussi isolées, mais elles sont beaucoup. Elles souffrent tellement de cette solitude et de se sentir inutile qu’elles en viennent à se demander pourquoi elles sont encore en vie. Il est donc primordial de combattre ce mal en réduisant l’isolement des seniors.

C’est un véritable problème de société qui mobilise beaucoup (comme on peut le voir par exemple avec cet article du Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/14/01016-20130714ARTFIG00127-solitude-des-personnes-agees-un-defi-social.php).

Retrouver une vie sociale grâce aux logements intermédiaires

Des solutions intermédiaires ont vu le jour pour que les personnes âgées ne soient plus seules. Ces logements situés entre le domicile actuel et la maison de retraite retardent l’entrée en maison de retraite.

L’objectif des logements intermédiaires est de permettre aux personnes âgées de rester indépendantes le plus longtemps possible. Les seniors qui intègrent ce type d’établissements emménagent dans des domiciles bien à eux et bénéficient d’aides adaptées à leurs besoins. Mais surtout ils profitent de la présence du personnel et des autres résidents.

Différentes solutions intermédiaires existent comme les béguinages, les foyers-logements ou les résidences seniors. Ces dernières permettent aux seniors de vivre dans leur propre appartement, studio ou chambre. Ils peuvent y recevoir les aides dont ils ont besoin, prises en charge par un personnel compétent et à l’écoute. Des espaces communs permettent aux résidents de se rencontrer et de partager des bons moments. Des animations pour personnes âgées sont également proposées, idéales pour lutter contre la solitude.

Zoom sur la résidence senior de Pont-à-Mousson : la Résidence Bien-Etre de Pont-à-Mousson est composée d’appartements préadaptés à la perte de mobilité et de studios équipés regroupés au sein d’un appartement collectif. Les seniors sont accompagnés au quotidien grâce aux services d’aide à domicile proposés à la carte par la résidence. Les personnes âgées y retrouvent / conservent une vie sociale. Leurs proches sont les bienvenus. D’autres Résidences Bien-Etre existent en Lorraine et Alsace.

En savoir plus : www.residence-bien-etre-pont-a-mousson.com
Résidence Bien-Etre de Pont-à-Mousson
224e rue du Bois Le Prêtre
54700 Pont-à-Mousson