Toutes les aides financières pour les appareils auditifs

Toutes les aides financières pour les appareils auditifs

120 €. Voici le prix que rembourse l’Assurance Maladie pour une prothèse auditive qui coûte en moyenne 1500 € et il faut bien savoir que dans la plupart des cas, les deux oreilles ont besoin d’être équipées d’une aide. A titre de comparaison, l’Allemagne propose 785 € d’aides pour un appareil auditif, la Belgique 666 € et l’Italie 600 €. En calculant le montant reversé par les mutuelles de complémentaire santé, il resterait approximativement 1000 € à la charge du patient pour chaque prothèse auditive. En attendant que les pouvoirs publics prennent le problème du remboursement des prothèses à bras le corps, voici un tour d’horizon des aides disponibles pour les appareils auditifs.

af25828ada46ffe907900a7c211edf18

A voir aussi : Des recettes beauté à base de gel d’aloe vera

Quelles sont les aides pour le remboursement de l’appareil auditif?

Les classiques :

La Sécurité Sociale :

Le Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) rembourse à hauteur de 119,83 € par oreille, soit 239,65 € pour un appareillage stéréophonique. Pour les moins de 20 ans, le montant des remboursements s’élève entre 540 € et 840 € par appareil, ce qui est également le cas pour les personnes atteintes de cécité.

Les Complémentaires de Santé :

Il demeure difficile d’estimer le montant moyen remboursé par les organismes complémentaires d’assurance maladie étant donné que celui-ci repose sur les clauses du contrat. Certaines complémentaires proposent le remboursement intégral des prothèses auditives.

A voir aussi : Qu’est-ce que le Yin-Yoga ?

Les autres aides financières pour l’acquisition d’appareils auditifs disponibles :

L’aide financière supplémentaire de la CPAM :

Octroyée sur étude de cas individuels après examen de dossier, cette aide supplémentaire peut s’élever jusqu’à 750 € par oreille selon vos conditions de ressources. Tous les assurés sociaux peuvent en bénéficier en prenant contact avec leur CPAM respective.

Rendez-vous sur le site de la CPAM pour plus de renseignements.

Déduction fiscale :

Si vous n’avez pas choisi l’option de l’abattement forfaitaire de 10 % et que le port de vos aides auditives est une nécessité dans le cadre de votre activité professionnelle, alors vous pouvez bénéficier d’une déduction de 50 % des frais restants à votre charge après remboursement de tous les organismes de santé confondus.

Pour en savoir plus, rendez-vous à cette adresse.

La PCH (Prestation de Compensation du Handicap) :

En compilant des pièces justificatives, vous pouvez bénéficier de la PCH si votre perte auditive est supérieure à 80%. Cette aide s’élève jusqu’à 900 € par appareil et met environ 4 mois à être traitée après le dépôt du dossier. Il faut savoir qu’un dépôt de dossier de PCH peut être traité en urgence dans le cas ou le délai normal compromet

votre retour ou votre maintien à domicile,

le maintien de votre emploi

votre situation financière et sociale

FIPHFP / AGEFIPH :

Ces deux organismes chargés de reconnaître le handicap en situation professionnelle (le premier dans le secteur public, le second dans le privé) sont aptes à attribuer une aide financière allant jusqu’à 800 € par appareil auditif. Il faudra au préalable réaliser un dossier complet et le remettre à l’organisme qui vous concerne.

hearing-aids-heart-shaped-630x482

Face au renoncement de près d’une personne souffrant de déficience auditive sur trois, certains audioprothésistes proposant des prix raisonnables ont vu le jour, c’est le cas d’Ear Well par exemple. En plus de pratiquer des prix maîtrisés sans ne jamais abaisser la qualité du suivi et des soins dispensés, cette enseigne propose la mise en place de conditions de financement très avantageuses. Nous rappelons que le défaut d’appareillage peut entraîner des conséquences graves et irréversibles telles qu’une dégénérescence cérébrale prématurée qui pourrait être évitée en prenant soin de réaliser un bilan auditif et de prendre rendez-vous chez un spécialiste. Cliquez ici pour en savoir plus sur les possibilités d’aides financières pour appareils auditifs.