Immobilier neuf : qui sont les intervenants ?

Immobilier neuf : qui sont les intervenants ?

Agence immobilière, assureur, banque, conseiller en gestion de patrimoine, constructeur et réparateur immobilier, courtier en crédit, gestionnaire de SCPI, notaire, professionnel en LMP/LMNP, promoteur immobilier, vendeur d’équipement, chaque intervenant dans le domaine de l’immobilier a son propre rôle et ses attributions. Voici alors les acteurs potentiels de la conception à la vente d’un bien immobilier neuf.

Le promoteur immobilier et l’architecte

Le promoteur immobilier détient des rôles primordiaux de la réalisation à la finalisation de la construction. Il est celui qui se charge de la recherche d’un terrain propice et de la mise en place des dispositifs administratifs du projet. L’architecte, quant à lui, étudie les évaluations de dimensions ou l’édification du bâtiment. Il doit par contre veiller à l’acceptation des permis de construction. A noter que le promoteur peut passer par un architecte pour la réalisation des plans de sa construction.

A découvrir également : Différentes nacelles pour travailler efficacement en hauteur

programme immobilier neuf Ille Et Vilaine

Les entreprises du bâtiment et le constructeur de maison individuelle

Les entreprises du bâtiment recrutent les techniciens et les employés de construction comme les plombiers, les électriciens, les maçons, les couvreurs, etc. Elles supervisent toutes les étapes de réalisation du début jusqu’à la fin. Elles lancent également l’appel d’offre. Pour le constructeur de maisons individuelles, il fait en sorte de répondre aux exigences spécifiques de son client. Il travaille sous Contrat de Construction de Maison Individuelle ou CCMI. Dans les deux cas, des garanties sont prévues. Attention tout de même, la garantie décennale n’est pas obligatoire pour ceux qui passent par un entrepreneur du bâtiment.

A lire également : Comment choisir la bonne franchise restauration ?

L’acquéreur

Son rôle consiste en grande partie au respect des conditions rattachées à l’avant contrat. Avant d’envisager le début des travaux, il a la responsabilité d’acquitter ses obligations financières comme les frais de notaire. Toujours dans les cadres financiers, l’acquéreur paie les impôts et taxes afférents. Il a droit au principe d’exception d’inexécution dans le cas où le vendeur ne remplit pas ses devoirs et obligations.