La fertilité masculine est-elle menacée par les pesticides ?

La fertilité masculine est-elle menacée par les pesticides ?

fertilite-feminine-grossesseA la fin du mois de mars 2015, une étude publiée dans la revue Human Reproduction révélait la possible corrélation entre la consommation de pesticides et la fertilité de l’homme. Une cause qui expliquerait notamment pourquoi le nombre de couples infertiles ne cesse d’augmenter au fur et à mesure des années.

Est-ce que les pesticides présents dans les fruits et les légumes causeraient une baisse de la qualité des spermatozoïdes chez l’homme ? C’est en tout cas le postulat de cette étude menée par des chercheurs américains qui ont analysé les habitudes de 155 hommes âgés de 18 à 55 ans. Et les résultats semblent confirmer ce postulat puisque les 338 recueils de sperme permettent de conclure que les plus les hommes consommaient des pesticides (via des fruits et des légumes), plus la qualité de leur sperme était faible.

A lire également : Gel d’aloe vera : votre allié beauté en toute circonstance

Quels sont les aliments les plus chargés en pesticides ?

D’après cette étude, l’écart concernant la qualité des spermatozoïdes était significatif lorsqu’on comparait les échantillons de sperme des hommes qui consomment beaucoup de fruits et légumes chargés en pesticides par rapport à ceux qui en consommaient peu. Mais quels sont les fruits et légumes chargés en pesticides ? Principalement les fraises, les pommes, les épinards, les poires, les poivrons, les concombres, les courgettes, les salades ou encore les agrumes.

Les limites de l’étude

Si l’étude semble intéressante à première vue, il faut toutefois prendre ses conclusions avec des pincettes car l’étude est loin d’avoir été réalisée avec précision. En effet, la consommation des fruits et légumes des participants a simplement été évaluée par questionnaire et la teneur en pesticides de ceux-ci n’a pas été mesurée directement mais évaluée selon les données du ministère américain de l’agriculture. Enfin, le caractère bio ou non des fruits et légumes n’a pas été pris en compte.

A lire aussi : Maigrir rapidement, c'est tout à fait possible !

Ces nombreux biais possibles doivent donc pousser les consommateurs qui découvrent l’étude à relativiser. En effet, il est toujours conseillé de manger régulièrement des fruits et des légumes, on conseillera simplement d’en choisir des labellisés “bio” !

Pour découvrir plus d’informations concernant la fertilité masculine, rendez-vous sur proxeed-online.be