La technologie de soudage ultrason

La technologie de soudage ultrason

La renommée de la soudure ultrason plastique ne cesse pas de gagner de terrain. Elle permet en effet d’assembler deux pièces d’une façon nette via une liaison résistante. Dès que le besoin en de telles liaisons se fait ressentir, cette méthode est conseillée. Le principal attrait de cette liaison est d’assurer qu’aucune réparation de l’assemblage ne soit nécessitée à l’avenir. C’est d’ailleurs, le principal problème imputé aux produits habituellement rencontrés.

Un domaine d’application large

La soudure laser est aussi un procédé spécialement requis dans le domaine médical. Cette technique est aussi largement usitée pour la fabrication des matériels à usage unique. Le soudage ultrason est la technique la plus préconisée dans les opérations mécaniques. Elle permet un rivetage précis et sans écorchure, une soudure tout aussi parfaite, et une réunion de deux pièces métalliques en une seule. Découvrez en plus sur www.decoupplus.fr

A lire aussi : Promoteur immobilier : zoom sur ses principales missions

Le déroulement du soudage par ultrason

Pour comprendre le principe de fonctionnement d’une soudure par ultrason, il faut voir ce déroulement en détail. Et ce, dès la production des ultrasons ou laser à leur exploitation. Ainsi, un appareil va générer des vibrations électriques ultrasons. Ces dernières ont une fréquence comprise dans la bande de 20 à 40 kHz. Il est à noter que pour fonctionner, le générateur doit être branché avec un courant électrique alternatif de 50 Hz (https://www.edf.fr/) . Un convertisseur prendra ensuite le relai pour transformer les vibrations électriques en des oscillations mécaniques.

Procédure à suivre pour un rendu net

Il est possible de calibrer l’amplitude de ce convertisseur, selon les besoins de l’opération à réaliser. Un autre appareil est alors, requis pour assurer la transmission des vibrations sur toute la surface à accoler. Les vibrations sont ensuite converties en énergie thermique suite à l’absorption des ultrasons. Après avoir fondu, les matériaux de la surface à assembler s’accolent au point de jonction. La liaison formée par cette soudure ultrason est caractérisée par une homogénéité parfaite. Une fois refroidi, on obtient un tout anatomiquement indissociable.

A lire en complément : Zoom sur le commissionnaire de transport