Les différentes sortes de pompes à chaleur pour une habitation

Les différentes sortes de pompes à chaleur pour une habitation

pompe-a-chaleurLa pompe à chaleur est un système de chauffage de plus en plus en vogue dans les nouvelles habitations et les rénovations. La raison de cet engouement résulte des prévisions futures concernant le prix de combustible qui risque de s’élever au fur et à mesure que les années passent. Une autre raison peut également être évoquée : le côté écologique de la pompe à chaleur qui n’utilise pas de combustible fossile (ni gaz naturel ni mazout) pour fournir une chaleur agréable à l’habitation.

Un petit historique

A vrai dire, la pompe à chaleur n’est pas un système de chauffage si récent puisque les spécialistes ont commencé à la mettre en place dès le début du 20ème siècle et que les pompes à chaleur ont connu un premier boom dans les années 80 (à la suite des chocs pétroliers de 1973 et 1979).

A voir aussi : Le déshumidificateur: Un atout pour son bâtiment

Longtemps décriée pour des performances médiocres, la pompe à chaleur a connu de nombreuses évolutions ces dernières années au point de devenir une véritable alternative pour les chaudières traditionnelles (au gaz naturel ou au mazout). Aujourd’hui, on dénombre différentes sortes de pompes à chaleur en fonction de leur source de captage de la la chaleur et du moyen de restitution dans le bâtiment :

La pompe à chaleur air eau (aérothermique)

Il s’agit d’une des pompes à chaleur les plus abordables du marché car elle ne nécessite pas des frais d’installation très importants. Seul bémol : lorsque les températures extérieures sont très froides, la pompe à chaleur doit être alimentée plus rapidement par l’électricité.

Lire également : L'utilisation de gabion offre quel avantage à votre habitat et portefeuille ?

La pompe à chaleur sol eau (ou géothermique)

La pompe à chaleur sol eau puise les calories de chaleur dans le sol via des capteurs verticaux (en profondeur) ou horizontaux (sur une grande surface du jardin). L’installation d’une telle pompe à chaleur demande un coût supérieur à la pompe à chaleur sol eau mais elle offrira souvent un meilleur rendement que la précédente (en fonction du modèle bien sûr).

La pompe à chaleur eau eau (hydrothermique)

Afin de pouvoir installer ce type de pompe à chaleur, il faut que l’habitation dispose d’une source d’eau souterraine où sa température est plus ou moins constante et oscille entre 10 et 14°. Comme pour la pompe à chaleur sol eau, les frais d’installation sont plus élevés mais les performances seront également plus hautes que la pompe à chaleur air eau !

Pour plus d’informations sur ces pompes à chaleur, visitez le site web www.masser.be