Les lesbiennes célibataires transforment leurs habitudes de rencontre

Les lesbiennes célibataires transforment leurs habitudes de rencontre

Les sites de rencontres ont la côte en ce moment, cela est une chose certaine et avérée. Bon nombre de célibataires se ruent sur les services et de rencontre en ligne et sur les applications de tchat et de dating. Mais il existe une catégorie de personne qui est encore plus demandeuse de tous ces systèmes de rencontre amoureuse : les lesbiennes et les gays sont en effet les plus intéressés par le concept de la rencontre virtuelle.

Il n’est pas rare que des couples durables se forment par le biais de ce genre de sites Internet et le fait que cela fonctionne attire tout naturellement constamment plus de personnes. Il s’agit là d’un cercle vertueux pour les entreprises éditrices de sites de rencontre lesbienne ! Le plus impressionnant dans tout cela c’est la façon dont les femmes lesbiennes célibataires se prêtent au jeu et deviennent parfois même accrocs à ces sites d’annonces en ligne. S’inscrire sur un site de rencontre devient pour toutes ces femmes homos un réflexe immédiat lorsqu’il s’agit de trouver une partenaire, les mœurs ont bien évoluées depuis ces dernières décennies.

Lire également : Pénurie d'électricité: la France et les Pays-Bas vont aider la Belgique

Créez votre profil en quelques clics sur MaRencontreLesbienne.com et faites un maximum de rencontres de qualité !

Combien de lesbiennes célibataires ?

La grande question que se posent la plupart des gens à propos des lesbiennes et des gays est la suivante : combien y-a t-il d’homos et quelle part de la population ces derniers peuvent ils bien représenter ? Cette interrogation souvent formulée est légitime puisque après tout nous n’en savons pas beaucoup sur le sujet. Heureusement, quelques études sérieuses ont bien été effectuées et permettent de quantifier de manière approximative, le nombre d’homos. Par exemple, un sondage mené récemment nous apprend que 1,6 pour-cent des hommes français seraient homos, quant aux femmes lesbiennes le chiffre est pour elles un peu plus inférieur, on parle plutôt de un pour-cent…

A lire en complément : Zoom sur le pneu hiver, ce qu'il faut savoir

Selon les informations officielles communiquées par le gouvernement américain, 1.51% des hommes et femmes américains seraient gays, lesbiennes ou trans. Mais la réalité est bien autre puisque nous savons pertinemment que la majorité des femmes lesbiennes et des hommes gays ont bien souvent de grandes réticences à affirmer leur orientation, même lors des sondages. Cela est du à la stigmatisation dont ils ont beaucoup souffert par le passé et dont certains d’entre eux sont actuellement encore victimes. Ce qui laissent donc un énorme doute sur le nombre réel d’homos dans le monde. Ce qui est certain c’est qu’il dépasse -largement ?- les 1.5% de la population, ce qui représente déjà pas mal de personnes.