Luxembourg : un exemple de maison basse énergie type

Luxembourg : un exemple de maison basse énergie type

realisation-vielsalm-4Les maisons basse énergie fleurissent de plus en plus dans nos pays depuis que les citoyens ont pris mesure de l’importance de réaliser des économies d’énergie pour le bien de l’environnement et pour les régions futures. En effet, on ne veut pas que le visage de notre planète évolue de manière négative pour nos enfants et petits-enfants et c’est pour cela qu’il faut agir maintenant.

A l’échelle des particuliers, il existe de nombreuses façons de diminuer son empreinte écologique. D’un côté, on trouve les petits gestes de tous les jours comme le fait de débrancher les appareils électroménagers ou comme utiliser des réducteurs de débit d’eau pour les douches. De l’autre, on trouve des investissements plus importants comme le fait de se tourner vers une habitation moins énergivore que les maisons traditionnelles, ce que sont les maisons basse énergie.

A lire également : Comment résoudre vos problèmes grâce au développement personnel ?

En chiffres, la maison basse énergie doit consommer moins de 30KWH par an, ce qui se résume par 3 litres de mazout par an par m², soit 5 fois moins qu’une maison classique pré-PEB.

Un exemple type dans la province du Luxembourg

De nombreuses entreprises de construction ont décidé de se lancer dans la réalisation de maisons basse énergie puisqu’il s’agit là d’un secteur assez porteur. De nombreuses maisons ont déjà été construites mais il nous semble importante de montrer des exemples de maisons basse énergie pour démontrer que ces maisons ne sont pas vraiment différentes des maisons traditionnelles vu de l’extérieur. En effet, ce sont des investissements au niveau de l’isolation et de la conception qui permettent d’obtenir une maison moins énergivore.

A voir aussi : E-commerçants : comment économiser sur vos envois de colis ?

Ci-dessous, on peut découvrir les étapes de construction d’une maison basse énergie dans le Luxembourg. Il s’agit d’une construction réalisée entre 2012 et 2013 qui est basée sur une ossature bois de 235 mm avec de la cellulose insufflée dans cet espace pour une isolation optimale. Pour que l’isolation soit parfaite, les ponts thermiques ont été supprimés par une isolation complémentaire et l’étanchéité a été particulièrement soignée.

Voici quelques photos de ce chantier :