De moins en moins d’emplois créés en Belgique

De moins en moins d’emplois créés en Belgique

evolution-emploi-belgiqueL’Office National de la Sécurité Sociale (ONSS) a publié ces estimations en ce début de semaine. On y remarque que plus de 25.000 emplois ont disparu entre 2012 et 2013 et qu’on n’a jamais créé aussi peu d’emplois depuis 2005 comme on le voit sur le graphique ci-contre.

Entre juin 2011 et juin 2012, 186.996 emplois ont été créés en Belgique ce qui est le pire score de ces dix dernières années. Cette diminution de la création d’emploi est d’ailleurs une des raisons qui explique que le marché du travail tarde à se redresser en Belgique.

A lire en complément : Quels sont les moyens de chauffage écologiques ?

La création d’emploi en berne

C’est le quotidien belge La Libre Belgique qui l’indique ce lundi dans ses colonnes suite à une étude Dynam provenant d’une collaboration entre l’ONSS et la KULeuven. Plusieurs chiffres peuvent être mis en évidence dans ce rapport, notamment le fait que durant la deuxième période de la crise (vers 2011-2012), le taux de création d’emploi fut assez faible.

En effet, lors de la première période de la crise (en 2008-2009), la Belgique a vu disparaître de nombreux emplois (218.000) mais de nombreux postes étaient créés (198.000). Plus tard, lors de la deuxième période de la crise (2011-2012), la destruction d’emploi est moindre (201.500) mais la création d’emploi est également à son taux le plus bas depuis 2005 avec seulement 187.000 emplois créés, ce qui atténue le processus de destruction créative.

A voir aussi : Des brises-vue tressés en aluminium pour protéger son jardin?

Si le nombre de postes créés en 2011-2012 était similaire à celui de 2008-2009, on verrait le marché du travail se redresser bien plus rapidement.

Les raisons qui expliquent la baisse de la création d’emploi

Deux raisons principales peuvent expliquer cette diminution de la création d’emploi en Belgique d’après les auteurs de la recherche. Premièrement, on trouve le fait que les solutions qui jouaient un rôle de tampon telles que le chômage temporaire et les autres mesures temporaires anticrises ont été épuisées. Deuxièmement, le rôle compensatoire des secteurs en croissance a disparu petit à petit tout au long de cette période de crise.

Source de l’article : http://www.credibas.be/nombre-demplois-crees-au-bas-en-belgique-655.html