N’achetez pas votre chevalet au hasard !

N’achetez pas votre chevalet au hasard !

Le chevalet de sciage, c’est un genre de tréteau constitué de bois ou de métal qui permet de soutenir les bûches dans le but de les couper.
Le chevalet est fait de piquets en bois ou de tubes en métal croisés, attachés deux par deux et dont les extrémités dépassent du point de croisement afin de soutenir une bûche.
En règle générale, les pieds sont reliés par des traverses qui les maintiennent en place.

Les différents modèles de chevalets

On trouve différents modèles de chevalets de coupe ou de sciage sur le marché. La plupart sont très simples mais on peut en trouver des pliables ou des télescopiques.
Ces derniers peuvent se régler en hauteur ou en longueur pour s’adapter à la taille de la bûche.
On trouve aussi des chevalets dédiés au tronçonnage, qui maintiennent la bûche et assurent une meilleure sécurité.

Lire également : Pourquoi acheter du fromage en gros sur Kaashandel Remijn ?

Comment utiliser un chevalet ?

Pas besoin de guide d’utilisation d’un chevalet de sciage pour s’en servir, il suffit tout d’abord le déplier pour qu’il soit maintenu par ses traverses.
Si on trouve que la sécurité n’est pas suffisante, on peut le maintenir avec des poids ou des bûches déjà coupées.
L’appareil doit être positionné sur un sol bien plat afin d’éviter tout accident.
Ensuite, on place la bûche à débiter sur le chevalet de sciage, la partie à qui sera coupée dépassant pour ne pas abîmer le tréteau.
Lorsque l’on coupe une grosse bûche, elle risque de basculer vers l’avant, il faut donc prendre toutes ses précautions. La meilleure des sécurités étant de ne pas être seul pour la manipulation.
Ainsi, lorsqu’une personne coupe le bois, une autre maintient la bûche bien à sa place.
Il faut toujours que le bois à couper se trouve hors du chevalet, que l’on s’en serve aussi bien avec une scie à mains qu’une tronçonneuse.
Si on coupe le bois avec la tronçonneuse, les précautions à prendre sont d’autant plus importantes que si la chaîne touche le métal du chevalet, elle risque de rebondir.

Toujours à portée de main

Le rangement du chevalet dépend de la place dont on dispose dans son garage ; il existe des modèles qui sont pliables et permettent un gain de place.
Les chevalets le plus vendus sont les pliables, ils se rangent où l’on veut car ils ne prennent que peu de place. Ils peuvent se suspendre ou rester au sol.
Les modèles en bois nécessitent un rangement à l’abri car l’humidité peut faire travailler le bois et abîmer les montants.

A lire en complément : Comment choisir une friteuse sans huile ?

Pour plus d’informations, renseignez-vous sur le site d’un fabricant d’outils en bois.