Panic room : le must have des personnes fortunées

Panic room : le must have des personnes fortunées

Mark Zuckerberg, Barack Obama, Lady Gaga, la famille Beckham, etc. : nombreuses sont les maisons de stars munies d’une panic room. Caprice, paranoïa ou réelle utilité, faisons le point sur le nouveau « gadget » tendance du moment. 

Une panic room, qu’est-ce que c’est?

Avant toute chose, débutons par définir ce qu’est exactement une panic room. En français, panic room signifie « pièce de sûreté », « pièce de survie » ou encore « pièce sécurisée ». Une panic room est une pièce fortifiée installée au sein même d’une habitation. Sa fonction première est de sécuriser ses habitants en cas d’intrusion ou de menace extérieure.

A lire en complément : La nouvelle Freebox permet de contrôler les équipements de son logement

Les panic room sont bien souvent dissimulées. Il est en général impossible d’en déceler l’existence et c’est d’ailleurs là tout leur intérêt. Trappe secrète, faux miroir, etc.: les ruses sont diverses et variées.

Serrures et charnières renforcées, murs et portes doublés, phoniquement isolées et à l’épreuve des balles, les panic room sont conçues de manière à en protéger les occupants dans l’attente d’une intervention extérieure.

A découvrir également : Stylo caméra espion : comment ça marche ?

Les panic room sont d’ailleurs généralement munies d’une ligne téléphonique en relation directe avec les forces de l’ordre. Certaines, hyper équipées, disposent également d’un système de vidéosurveillance permettant de cerner le danger qui les guette.

On y retrouve également des matériaux de premières nécessité: trousse de secours, lampe de poche, vêtements de rechange, nourriture, eau, etc.

Panic room : le must have des personnes fortunées

Un panic room? Pour qui?

Vous l’aurez compris, tout un chacun n’éprouve pas le besoin immédiat de se munir d’une panic room. Ces dernières sont davantage réservées aux hommes politiques, aux personnalités, aux chefs d’entreprise influents, etc, bien que l’on en retrouve également au sein de certains bateaux afin de protéger les marins du piratage maritime.

À titre d’exemple, les ambassades américaines disposent chacune d’une panic room en cas de menace. Le créateur du réseau social Facebook en a également installée une au sein de sa propriété afin de pouvoir y transiter en toute sécurité avec toute sa famille.