Pompe à chaleur et ventilation : les deux atouts d’une habitation

Pompe à chaleur et ventilation : les deux atouts d’une habitation

Il y a de cela vingt ans, les maisons étaient toutes équipées d’un système de chauffage au mazout, au gaz naturel ou au charbon, autrement dit, des énergies fossiles qui ne rejetaient pas que des gaz sains pour l’environnement. Ensuite, les années ont passé et des techniques plus écologiques ont vu le jour. D’abord pas très au point puis de plus en plus performantes. C’est par exemple le cas des pompes à chaleur : si elles ont connu un premier « boom » dans les années 80, ce n’est que dernièrement qu’elles ont réellement conquis le cœur des propriétaires.

En effet, aujourd’hui, la pompe à chaleur convient parfaitement bien aux maisons basse énergie que l’on construit car elles offrent des économies de chauffage sans précédent, surtout lorsqu’elles sont couplées à des panneaux photovoltaïques qui la fournisse en électricité.

A découvrir également : Le divorce par consentement mutuel pour se séparer sans faire de vagues

Cependant, il faut veiller à une chose lorsqu’on construit une maison basse énergie, c’est d’avoir une ventilation au sein de l’habitation. Car avec ce genre de maison, l’isolation est de plus en plus performante et, si c’est une bonne nouvelle au niveau écologique, c’est une moins bonne nouvelle pour la respiration de la maison. Car une habitation a besoin d’évacuer certaines odeurs et certains éléments. Dans cette optique, il est tout à fait envisageable de se tourner vers un système de ventilation à simple flux ou à double flux. Cela évitera les propriétaires de devoir ouvrir les fenêtres dès que des odeurs de cuisine se répandront dans la maison ou lorsque l’on voudra renouveler un peu l’air vicié qui se trouve dans la maison.

 

A lire aussi : Comment monter une boîte aux lettres ?