Quelles sont les étapes à suivre pour l’achat d’un bien immobilier neuf à Toulouse 

Quelles sont les étapes à suivre pour l’achat d’un bien immobilier neuf à Toulouse 
L’investissement en immobilier neuf est un sujet comportant des avantages non négligeables. De ce fait, l’idée d’acheter un logement neuf a fait son chemin, et vous vous sentez prêt à vous lancer dans le domaine. Toutefois, quelles sont les étapes à suivre pour mener à bien ce projet ? En réponse à cette interrogation, voici un article qui vous présente quatre grandes lignes.

Définir le budget d’achat


La définition du budget représente la première étape du projet d’achat. Contrairement à un achat dans l’ancien, l’achat d’un bien immobilier neuf ne comporte pas d’ambiguïté. Les frais de rénovations ou d’autres travaux ne sont pas à anticiper après l’achat. En effet, pour votre budget d’achat dans le neuf, deux points sont à définir. Il s’agit entre autres du prix d’acquisition qui serait soumis à la TVA et des frais d’acquisitions. Ces frais d’acquisitions sont composés des droits d’enregistrement, des frais bancaires liés à la transaction et de la rémunération du notaire. Par ailleurs, il est souhaitable de prévoir une petite marge si vous décidez de personnaliser le logement.

A lire aussi : Trouver un logement en Suisse : les astuces

Trouver le bien immobilier neuf

La deuxième étape de cet investissement immobilier correspond à la recherche de ce bien. Pour aboutir à un résultat, vous pouvez vous référer aux informations dans les annonces de l’immobilier neuf à Toulouse et comparer les programmes. Ces annonces vous conduiront nécessairement à un promoteur ou un commercial. Avec un promoteur, vous aurez uniquement accès aux biens qu’il bâtit. Néanmoins, avec un commercial, vous aurez une offre bien plus exhaustive regroupant les programmes de divers promoteurs. Pour réussir à dénicher le bien immobilier de vos rêves, vous n’aurez plus qu’à vous référer aux plans détaillés qui sont proposés.

Signer le contrat de réservation

Venez-vous de trouver le bien immobilier qui vous convient ? Alors, vous devez maintenant passer à la concrétisation de votre engagement. Cette concrétisation consiste en la signature du contrat de réservation qui représente un contrat de prévente. Bien entendu, vous le signerez avec le promoteur. Ce document renferme les caractéristiques du bien, son prix de vente fixé ainsi que les dates prévisionnelles de la signature du contrat définitif. La date de livraison du logement achevé y est également consignée. À l’occasion de la signature de ce contrat, le promoteur demande généralement le versement d’un dépôt de garantie. Ce versement ne peut excéder les 5 % du montant d’achat convenu.

Lire également : Comment choisir une assurance habitation ?

Signer l’acte de vente


Une fois le contrat de réservation signé, vous aurez 3 à 6 mois pour retrouver le promoteur afin de signer l’acte de vente définitif. Encore appelé contrat en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement), ce dernier se signe chez un notaire. Par ailleurs, il mentionne les détails relatifs au logement, les conditions du crédit immobilier, la garantie de la date d’achèvement des travaux et l’échéancier des paiements. En fait, au cours de l’achat d’un bien immobilier neuf, son paiement s’effectue au rythme de sa construction : de l’achèvement des fondations à la pose des fenêtres en passant par le gros œuvre et la pose du toit. La dernière paye n’intervient qu’à la livraison, lors de la remise des clés.

En somme, les étapes de l’achat d’un bien immobilier doivent être suivies à la lettre.