Qui est sur le panonceau du notaire ?

Qui est sur le panonceau du notaire ?

Apparu depuis le début du XVe siècle, le panonceau est aujourd’hui une plaque de bois ou de métal frappée des insignes du pouvoir politique qui se pose généralement à l’entrée d’un office notarial. Il est le signe visible de la présence d’un officier public auquel peut s’adresser tout type de personnes pour être conseillé ou établir un acte authentique. Cette plaque de bois n’est rien d’autre que la représentation d’une personne peu connue du public. Vous désirez connaitre celui qui apparait sur le panonceau du notaire ? Retrouvez ici des éléments de réponses.

La déesse Junon

La déesse Junon est la personne apparaissant sur le panonceau du notaire. Sur cette plaque, elle est représentée de manière assise, tenant un faisceau de licteurs dans sa main droite qui est le symbole de justice et de république. À ses pieds, il est remarqué une urne qui fait référence au suffrage universel. En arrière-plan, des feuilles de chêne pour la sagesse, des épis et une roue crantée symbolisant l’agriculture et l’industrie sont remarquables. Ce sceau mesure en tout une dimension de 35 x 43,5 cm.

Lire également : Quel vin de Bordeaux choisir ?

Qui est la déesse Junon ?

Dans la mythologie romaine, Junon est la plus importante des déesses de Rome. Elle est considérée comme étant la reine des dieux et protectrice du mariage et de la fécondité. Elle exprime un caractère de guerrier marqué en tant que porteuse de richesses puis présides la monnaie. Fille de Rhéa et de Saturne, Junon est à la fois la sœur et l’épouse de Jupiter. Protectrice des femmes, elle représente le mariage lorsqu’elle est faite recouverte de voiles puis est associée à la fécondité lorsqu’elle en tient l’emblème : la pomme de grenade. Le quatrième mois du calendrier romain aurait été nommé juin en son honneur par les Romains.

La déesse Junon : pourquoi est-elle associée au panonceau du notaire ?

À la base, un notaire est un juriste du droit privé et un officier public nommé par l’autorité publique. Il a pour principale fonction l’authentification des actes juridiques civils, l’établissement des actes notariés et bien d’autres documents. Il a également la possibilité d’examiner l’identité et la capacité des signataires d’un accord, de s’assurer de la réalité des renseignements essentiels contenus dans un acte et de prévenir l’adoption de clauses illégales.

A lire en complément : Le mug de bureau : plus sale que la gamelle de votre chien !

Ce professionnel du droit est un véritable conseiller juridique qui assure l’officialisation des signatures et la certification des documents. De même, il se charge de vous conseiller de façon juridique ou fiscale. La protection de vos contrats confidentiels, testaments ou autres documents importants peut être également assignée à un notaire. Les gens font recours généralement à un notaire pour être conseillés et pouvoir établir des documents authentiques. Les tenants de ce métier ont donc jugé bon d’associer la personne de la déesse Junon à ce noble travail en raison de son caractère de justice, de liberté et de sagesse qu’elle transmet. C’est un choix qui convient parfaitement à cette fonction. Par ailleurs, il faut préciser que le panonceau du notaire a connu de nombreuses transformations. Elle fut la représentation de divers autres personnages très emblématique. Mais des tous, la déesse Junon est celle retrouvée aujourd’hui sur le panonceau du notaire. Le rapprochement de la figurine de la déesse Junon remonte à très longtemps et se base essentiellement sur sa structure. Pour de nombreuses personnes et depuis des dizaines d’années, la Junon assise, coiffée d’une couronne de laurier radiée à sept pointes, tenant d’un bras le faisceau du licteur est symbole de la Justice et de liberté. De plus, sur sa représentation faite par le graveur Jacques-Jean Barre suite à un arrêté du 18 septembre 1848, se trouve une urne avec les lettres « S » « U » désignant : Suffrage Universel. Le suffrage universel étant la reconnaissance du droit de vote à l’ensemble des citoyens ; les lettres S et U apparaissant sur le sceau témoignent de l’adoption du choix de la déesse Junon fait par de nombreuses personnes. Toujours sur la représentation de la déesse Junon, des feuilles de chêne sont remarquables à droite symbole de justice et de sagesse. L’ensemble de ses points de conjonctures avec les normes du notariat font que la déesse Junon a été choisie pour être représentée sur l’emblème des notaires.