2016 : quels sont les meilleurs placements ?

2016 : quels sont les meilleurs placements ?

Retrait de prix, taux d’emprunt au plus bas… Ce sont une des promesses que 2015 a insufflées à l’immobilier. Mais l’immobilier va-t-il réellement être lucratif pour 2016 ? Et quels seraient les meilleurs investissements ? Dans tous les cas, les facteurs gérant le marché ne sont pas tous passés au vert. Décryptage sur le placement dans le neuf et dans l’ancien.

Investissement locatif dans l’ancien

L’époque où investir dans tels ou tels placements est révolue. Plus-value, un bon rendement ou encore un avantage fiscal ce sont des privilèges qu’un seul placement ne regroupe plus. Dorénavant, il faut faire son choix selon son objectif, son état patrimonial, fiscal…

A découvrir également : Pourquoi investir en loueur meublé non professionnel ?

Pour les placements dans l’ancien, les investisseurs et propriétaires ne restent pas impassibles aux modifications apportées par les lois Alur et Macron. En effet, même si l’encadrement du loyer (Paris) se fait beaucoup entendre, le changement du délai de préavis à 1 mois (au lieu de trois mois) n’a pas fait couler beaucoup d’encre.

En 2016, deux raisons principales sont à l’avantage de l’investissement immobilier : dont la possibilité d’avoir un bon taux et de négocier le prix. En effet, Blog Patrimoine, dont Guillaume Fonteneau en est le conseiller en gestion de patrimoine, a effectué quelques simulations. Elles stipulent que si une hausse de 4,5% s’abattait sur le taux, les prix doivent diminuer de 30% afin de permettre au coût de l’investissement de garder son niveau actuel. En tout, c’est un bon placement au prix négociable, mais au risque d’une moins-value.

Lire également : Investissement immobilier : vers quelle ville se tourner ?

Placement dans le neuf

L’augmentation des ventes à 62,8% apportée par les investisseurs a fait de 2015 une année de progression. Les demandes en logements neufs également en hausse, les statistiques de la Fédération des promoteurs immobiliers ont signalé une augmentation. Notamment de 28,7% dans les trois premiers trimestres de la même année en comparaison aux mêmes périodes de l’année précédente. La loi Pinel en est pour quelque chose, mais il y a également l’augmentation relative de l’imposition des ménages de classe moyenne. Cependant, il ne faut pas trop miser sur les avantages promis par le dispositif Pinel. En fait, le Laboratoire de l’Immobilier affiche un grand écart des plafonds de loyers dans certaines régions par rapport à d’autres. Par exemple de 10% dans la ville de Toulouse, un écart de 15% à Lille… Du coup, avant d’investir dans un appartement à vendre Beaucaire, il vaut mieux éviter de viser le rendement et miser sur les placements de qualité (bon emplacement… qui gardera sa valeur patrimoniale). En tout, faire un placement dans le neuf propose un avantage fiscal attractif à la clé, mais compte tenu des prix assez élevés, il y a moins de rendement.

Autres alternatives…

Outre les placements dans le neuf et dans l’ancien, il y a également les SCPI qui ont longtemps été considérées comme l’investissement par excellence. Benjamin Nicaise (Cerenicimo), à la tête d’une entreprise spécialisée dans les produits immobiliers, évoque que c’est un marché qui reste beaucoup influençable par le changement des taux d’intérêt. Cela dit, il vaut mieux miser sur les SCPI dont la valeur des parts ne s’écarte pas trop de la valeur de l’immeuble à vendre Beaucaire par exemple.