Comment devenir assistant vétérinaire ?

Comment devenir assistant vétérinaire ?

L’assistant ou auxiliaire vétérinaire est le bras droit du vétérinaire. Dans un cabinet de petite taille, il est « l’homme à tout faire » car ses tâches sont multiples. Assurer le secrétariat (Gestion du standard téléphonique, prise de rendez-vous, accueil des clients, gestion de l’emploi du temps du vétérinaire, etc.), assister le vétérinaire lors des consultations et administrations des soins aux animaux, conseiller les clients lors de l’achat des produits pour leurs animaux, assurer la propreté des lieux, etc. Dans cet article, nous vous parlerons de la formation et des qualités de l’assistant vétérinaire.

La formation pour devenir assistant vétérinaire

Pour devenir auxiliaire vétérinaire, vous avez le choix entre deux formations qualifiantes accessibles dès la classe de troisième. La formation d’Auxiliaire Vétérinaire Qualifié (AVQ) qui se fait uniquement en alternance. Vous devez avoir moins de 26 ans, un CAP ou CAP agricole niveau 5 et trouver un employeur qui vous prendra en contrat de professionnalisation. La formation d’Auxiliaire Vétérinaire Spécialisé (AVS) qui se fait également en alternance grâce à un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation et un BEPA. Cependant, certains établissements privés proposent d’autres formations pour devenir assistant vétérinaire. Ces formations ont la particularité d’être ouvertes à tout le monde dès l’âge de 16 ans et ne nécessitent pas de diplôme. Quel tarif pour la formation auxiliaire vétérinaire ?

Lire également : Réparer vos appareils électroménagers plutôt que les jeter

Qualités et compétences de l’auxiliaire vétérinaire

L’auxiliaire vétérinaire doit avant toute chose aimer les animaux. Il doit maîtriser les différentes races d’animaux surtout pour ce qui est des chiens et chats. L’assistant vétérinaire doit avoir des connaissances en biologie animale, en maladies, en dispositif de contention, en soins, etc. 

Dans la pratique, l’auxiliaire vétérinaire doit être accueillant, courtois, patient, pédagogue, en bonne santé. Ces qualités lui seront nécessaires pour recevoir et rassurer les clients et leurs animaux de compagnie. Enfin, l’auxiliaire vétérinaire peut se spécialiser en animaux sauvages, en garde d’animaux à domicile, en équin, en toilettage, en ornithologie, en rurale, en faune sauvage et locale, en éducation et comportement et en Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC).

A lire en complément : La gestion financière de l'entreprise : d'une importance capitale