Comment soigner une otite ?

Comment soigner une otite ?

Caractérisée de maladie infectieuse et très fréquente, l’otite touche toutes les tranches d’âge, incluant les jeunes enfants et les nourrissons. Cette pathologie affectant les différentes parties de l’organe auditif nécessite une prise en charge rapide afin de réduire tous les risques potentiels de complications. Le meilleur moyen d’avoir le bon traitement serait de consulter un médecin ou un ORL. Découvrez ci-dessous les solutions pour soigner une otite.

Prendre des antibiotiques

Pour soigner les otites, l’on se sert des antibiotiques, notamment si elles se propagent vite. Néanmoins, lorsqu’il s’agit d’une otite suivie de fortes douleurs et d’une grande fièvre, le médecin traitant peut prescrire des antibiotiques. Ce traitement particulier peut s’appliquer aux nourrissons de moins de deux ans. Généralement, la prescription sera composée de l’amoxicilline. Dans le cas où les symptômes sont visibles au 4e jour de traitement, en plus de l’amoxicilline, l’acide clavulanique pourra vous être suggéré. Le traitement des antibiotiques ne se prescrit que pour des cas particuliers.

A découvrir également : Arrêter d’être accroc au chocolat : découvrez ses conséquences néfastes

Des antalgiques

L’apparition de fièvre et des douleurs dans de l’oreille constituent les symptômes de l’otite. Ces douleurs s’accompagnent parfois de sensations désagréables dans l’oreille, ou même d’acouphènes. Quelle que soit la partie de l’oreille touchée, il est conseillé de prendre des antalgiques pour soulager les symptômes. En consultant un médecin ou l’ORL, vous aurez pour prescription, du paracétamol ou de l’ibuprofène. Les médicaments qui contiennent de l’acide niflumique ou de l’acide tiaprofénique peuvent aussi vous être proposés pour atténuer la douleur.

L’usage des gouttes auriculaires

Pour traiter une otite, il existe deux sortes de gouttes auriculaires : l’une avec des antibiotiques et l’autre avec un anesthésique local. Les gouttes composées des antibiotiques n’ont aucun effet pour soigner les otites jugées virales. Par contre, elles sont très efficaces dans le traitement des otites externes n’ayant pas rapport avec le conduit auditif.

A découvrir également : Maigrir rapidement, c'est tout à fait possible !

Les gouttes auriculaires (contenant un anesthésique local) peuvent faire l’objet de prescription pour soulager les cas où la douleur est causée par une otite externe. Avant de recourir à ce traitement, l’avis du médecin ou de l’ORL vous sera très utile. Il faut que vous ayez la certitude que le tympan n’est pas perforé avant d’appliquer un quelconque produit.

Nettoyez les narines

Les otites apparaissent parce que vous avez contracté un rhume, une grippe, voire une rhinopharyngite. Les microbes accumulés dans le nez ou la gorge remontent la trompe d’Eustache pour provoquer une infection de l’oreille. C’est ce qui rend les jeunes enfants et les nourrissons vulnérables aux otites.

Pour prévenir toute apparition, l’on recommande de se moucher régulièrement et de nettoyer correctement le nez avec un spray à eau de mer ou un sérum physiologique si possible. Quant à votre nourrisson, utilisez une mouche-bébé pour lui vider le nez. Les experts conseillent de le faire à l’enfant avant chaque repas ou à l’apparition des symptômes de rhume.

La paracentèse

La paracentèse est une opération chirurgicale généralement pratiquée pour les cas d’otite séreuse, moyenne chronique ou moyenne aigüe. L’opération consiste à entailler le tympan pour permettre au liquide contenu dans l’oreille moyenne de vite s’écouler. La paracentèse se pratique sous anesthésie locale et à tout âge en l’espace de quelques minutes.