Faire appel à un menuisier pour la construction de sa maison

Quand il s’agit de travailler le bois pour l’aménagement intérieur de la maison, le menuisier est le spécialiste idéal à qui on doit faire appel. Il peut travailler seul ou en équipe. Par conséquent, soit il se déplace sur les chantiers pour intervenir, soit il est salarié dans une entreprise et dispose d’un atelier pour réaliser des commandes. Le menuisier travaille étroitement avec d’autres professionnels du bâtiment, notamment les maçons, les peintres, les serruriers et les plombiers.Pour briller dans son travail, il doit être un artisan habile qui utilise des bonnes techniques.

Comment devenir menuisier ?

Un menuisier est également connu sous le nom d’ébéniste ou de charpentier. C’est un artisan qui est caractérisé par un esprit créatif, un sens du détail, un sens de la précision et aussi une bonne endurance de travail. Il peut choisir entre plusieurs types de formations dont : le BTS Systèmes constructifs bois et habitat ; BTS Charpente-ouverture ; BTS Développement et réalisation bois ; CAP Menuisier ; CAP Fabricant de menuiserie ; CAP Mobilier et agencement ; CAP Menuisier installateur ; CAP Charpentier bois ; CAP Charpentier de marine ; CAP Constructeur bois ; Bac pro Technicien menuisier agenceur ; Bac pro Technicien constructeur bois ; Bac pro de scierie ; et enfin, Bac pro Technicien de fabrication bois et matériaux associés. Mais à part cela, un menuisier doit aussi avoir : une connaissance en géométrie, un sens de l’esthétique et du décor, et une grande polyvalence.

De quelles interventions et de quels chantiers s’agit-il ?

Pour parler des spécialités d’un menuisier, il est doué pour la fabrication, l’installation et la réparation des tables, des placards, des parquets, des escaliers, des volets, des portes, des fenêtres, des boiseries, des étagères et de divers autres meubles. C’est la raison pour laquelle il est tenu d’assurer les structures et l’étanchéité de ses conceptions. De plus, il peut intervenir dans différents types de locaux : des maisons d’habitation, des appartements, des hôtels, des magasins, des résidences de services, des établissements scolaires ou encore des bureaux. Notons qu’il arrive parfois qu’on fait appel à un menuisier pour restaurer des anciens ouvrages. C’est d’ailleurs ce qui est détaillé sur le site monmenuisier.pro.

Généralités sur les travaux en bois

Auparavant, la majorité des travaux était fait à la main, mais petit à petit, le métier de menuisier a évolué et utilise de nos jours des machines automatisées. En général, une intervention passe par les étapes suivantes : tout d’abord, il étudie le travail à réaliser, c’est-à-dire qu’il rassemble tout ce qui est nécessaire à l’accomplissement d’un montage comme : le plan ou le schéma du travail, les matériaux, les outils et la durée du travail. Ensuite, il trace les dimensions à l’aide d’une règle, d’un crayon, d’une équerre, d’un compas et d’un trusquin, avant de faire la découpe avec une machine telle qu’une tronçonneuse ou une scie électrique. L’assemblage s’effectuera après en suivant le plan de montage. Pour terminer, le menuisier assure la pose et s’occupe également des travaux de revêtement qui constituent la finition. Ainsi, il peut choisir entre l’application d’une peinture, d’un verni ou de laques.

Les menuiseries en aluminium

Le menuisier n’utilise plus que le bois, maintenant il emploie également du plastique, du PVC, de l’aluminium et des panneaux agglomérés ou stratifiés. De ce fait, quand il s’agit d’installer une porte ou une fenêtre en aluminium, il y a lieu de considérer, tout d’abord, la taille de l’ouvrant en mesurant les dimensions des montants, des dormants et des traverses. Puis, il y a lieu de penser à leur orientation et à leur forme. L’objectif est de préserver l’harmonie générale de la maison afin de donner une meilleure vue de l’ensemble. Après, on peut choisir entre deux types de système d’ouverture, dont : des modèles battants ou des coulissants. Mais il est conseillé de se référer au vitrage et aux volets avant de prendre une décision. Enfin, la dernière étape consiste à rendre l’ouvrant plus esthétique grâce à la couleur qu’on choisit. Notons que celle-ci va ajouter en même temps de la valeur et de l’élégance au logement. Effectivement, il existe une grande variété de coloris et de finitions sur le marché,on peut citer par exemples : les coloris rouge, noir, gris ou marron pour une finitiontexturée, brillante, mate ou métallisée. On peut même opter pour une bicoloration et utiliser deux couleurs différentes à l’intérieur et à l’extérieur.

Comment un menuisier rénove un portail en fer ?

Puisqu’un portail est placé à l’extérieur, il est tout le temps exposé au soleil, au vent et quelques fois aux orages. Par conséquent, ses métaux sont fragilisés et il perd son éclat en se rouillant. Pour y remédier efficacement, le menuisier applique quelques couches de peintures pour l’entretenir. Sinon, il exécute un décapage en employant soit : une brosse, une ponceuse à grains fins et un papier abrasif ; soit un produit décapant pour remettre à neuf les métaux. Par ailleurs, le fait de repeindre le portail permet de lui redonner sa splendeur d’origine. Une peinture antirouille s’applique normalement comme une peinture classique mais il faut respecter le temps de séchage.

Vous aimerez aussi...