L’assurance vie la valeur refuge

L’assurance vie la valeur refuge

Les nombreux avantages qui poussent à croire en ce placement

Le fait que le contrat d’assurance-vie présente une fiscalité attractive et soit un investissement sûr, majoritairement en euros, donne l’impression de lutter efficacement contre les velléités des Français de se tourner vers d’autres produits. Plusieurs économistes avaient prédit qu’ils se tourneraient ces derniers mois vers des options qui obligent à faire face à plus de risques financiers mais n’en ont rien fait. Les observateurs ont l’impression que le contrat d’assurance-vie pourrait bien servir de bouc émissaire aux chefs d’entreprise qui recherchent des financements mais aussi aux financiers eux-mêmes. Le Président de la République a tendance à «sanctuariser» cet investissement dont il conserve les dépenses afin de le rendre plus attractif dans le budget de cette année. Cela prouve qu’il lui accorde un grand intérêt. Si vous voulez obtenir plus de renseignements sur le sujet, vous pouvez consulter le site www.argusdelassurance.com.

La résistance de l’assurance-vie qui reste fiable

Il y a 6 mois, l’association PME Finance a tenu un colloque à l’Assemblée nationale durant lequel, le secrétaire d’Etat au budget Christian Eckert, a expliqué que les évolutions sur ces types de contrats étaient à mi-chemin. En outre, le député Karine Berger a parlé d’une évolution de ce type d’investissement pour supporter plus de risques. Elle est co-auteur d’un rapport paru il y a deux ans au sujet de l’épargne longue. Elle a aussi déclaré que le fait que la fiscalité rende les contrats d’assurance-vie aussi avantageux est la raison pour laquelle les investisseurs ne vont jamais choisir des produits qui les obligent à prendre plus de risques financiers. De nos jours, la totalité de l’épargne du pays est orientée vers l’assurance-vie. Les dirigeants des sociétés d’assurance essaient d’effectuer un pilotage de la collecte vers les unités de compte. Toutefois, il est très difficile de convaincre les épargnants de changer d’habitude. La raison est que les fonds en euros permettent de bénéficier de plusieurs avantages simultanément : un bon rendement, un capital qui est garanti et des avantages fiscaux attractifs.

A lire aussi : Comment créer un compte de trading ?

Les perspectives

Même pendant les périodes de baisse de ce produit, l’attractivité convainc plus que d’autres options telles que le livret A, du fait de l’inflation. En effet, les observateurs expliquent que dans toute son histoire, le taux n’a jamais été aussi avantageux pour les épargnants. Toutes ces raisons sont autant de verrous qui s’opposent aux velléités que les épargnants peuvent avoir d’investir sur des placements moins sûrs que l’assurance-vie même s’ils sont plus rentables. Les Français font depuis toujours preuve de très peu d’intérêt pour la prise de risque. C’est ce que regrettent d’ailleurs plusieurs économistes. Le but de l’euro croissance est donc de chercher une alternative. Pour plus d’informations avec G.Bekerman, vous pouvez visiter le site de la tribune. Pour le président de la FFSA, il y a de l’espoir car beaucoup de pédagogie sera orientée vers les ménages au sujet de l’euro-croissance. Cela va les pousser à investir beaucoup plus que d’habitude sans peur dans des produits qui présentent plus de risques.

A lire également : Avec FXGM, un complément de revenus