Le métier d’ébéniste des conseils sur l’orientation scolaire

Le métier d’ébéniste des conseils sur l’orientation scolaire

L’artisan ébéniste a pour rôle de fabriquer ou restaurer des meubles en bois ; il doit pour cela maîtriser plusieurs étapes pour ses modèles, tels que le choix du bois, le sciage, l’assemblage, la réalisation du décor. Voici un point sur ce métiers du bâtiment d’art, à la fois minutieux, polyvalent et passionnant.

L’ébénisterie, un secteur en développement

L’ébéniste, travaillant dans son atelier à l’aide de machines spécifiques, est amené à être régulièrement en contact avec ses clients. Il devra cerner leurs goûts et leurs envies pour créer ou rénover une pièce, afin de répondre au mieux à chaque demande. Il se déplace en général souvent chez les particuliers, et possède un réseau de professionnels d’autres secteurs pour compléter son travail : il peut s’agir de designer ou d’architectes d’intérieur, qui apporteront leurs compétences sur des projets d’envergure. L’agencement d’une habitation par exemple, avec la création de meubles contemporains qui viendront l’équiper, demande une vision d’ensemble et un travail soigné.

A voir aussi : Le faire part de naissance en version magazine

Il s’agit d’un métier où la collaboration est un point important, garantissant le développement de son activité. Les ébénistes qualifiés sont recherchés, les entreprises de fabrication ou restauration de meubles visant les professionnels d’expérience. Avec quelques années de recul et des compétences en gestion, un ébéniste entreprenant pourra ainsi se mettre à son compte. Ses qualités relationnelles et son implication dans le travail bien fait conditionneront sa réussite.

Des compétences multiples

L’ébénisterie utilise aujourd’hui de nombreuses techniques perfectionnées, ce qui demande donc un savoir-faire dans le milieu, et une polyvalence certaine. Patience et habileté sont des qualités de base, auxquelles l’ébéniste devra rajouter des connaissance poussées en dessin, perspectives, géométrie de l’espace, outil informatique, techniques et histoire de l’art ; l’intérêt pour les diverses essences de bois et les styles de mobilier permettront de créer des œuvres personnalisées, le sens artistique est ici mis à l’épreuve ! les esprits créatifs pourront s’épanouir dans ce milieu, qui offre d’infinies possibilités.
Le goût pour les matières authentiques et le travail artisanal est toujours présent chez de nombreuses personnes, qui apprécient le savoir-faire des ébénistes. De la conception à la fabrication, l’artisan a ainsi le plaisir de suivre la réalisation et proposer un produit fini unique, dont il retirera une fierté indéniable.

A lire en complément : Dragées baptême : quand les acheter ?

Un métier-passion qui demande habileté et polyvalence

L’ameublement est aujourd’hui en vogue, avec des meubles en bois occupant chaque pièce de la maison. Pour se lancer dans le traitement de ce matériau naturel et en faire son métier, le futur ébéniste devra passer par une formation adaptée : il existe des Bac et CAP ébéniste, apportant les connaissances et la pratique nécessaire sur la fabrication en bois, avec des options marqueteur, tourneur ou sculpteur ornemaniste. Pour aller plus loin, il existe un bac pro artisanal en métiers d’art, option ébéniste. Vous trouverez ici des conseils sur l’orientation scolaire avec des fiches métier.
Enfin les formations post Bac permettront de maîtriser les subtilités du métier : les DMA (Diplômes des Métiers d’Art) concernant l’art de l’habitat, contiennent des options décors et mobilier, ou encore restauration de mobilier. Des carrières intéressantes sont envisageables, avis aux motivés !