Les ventes d’ Apple Watch ont connu une chute drastique depuis son lancement

Les ventes d’ Apple Watch ont connu une chute drastique depuis son lancement

apple watch

Apple est une marque qui a toujours su créer la surprise dans toutes ces conceptions. Elle est connue pour ses prouesses technologiques dans tous les domaines et cela, peu importe les terminaux qu’elle met à profit. Après un excellent lacement américain pour son Apple Watch, la nouvelle montre du fabricant a connu un énorme succès avec des achats à plus de 200 000 exemplaires par jour. Toutefois, le marché évoluant n’a pas épargné l’Apple Watch dont les ventes ont atteint trois mois plus tard des chutes drastiques de toutes les ventes. Ainsi, après la fièvre du lancement et l’excitation ressentie, la fameuse montre d’Apple a connu une véritable avalanche.

A lire en complément : Imprimer des supports de qualité : une obligation marketing

Une très belle performance pour une réalité inquiétante

Si l’on en croit l’étude réalisée par Marketwatch, la marque Apple aurait réalisé 2.8 millions de ventes d’Apple Watch d’autant plus que l’on sait qu’au tout début les montres de la marque Apple étaient vendues à hauteur de 200 000 exemplaires chaque jour. Ainsi, cela s’avère une très belle performance surtout que les montres de la gamme Gold édition à 18 carats ont aussi connu leur instant de gloire même si l’on estime que le nombre de ventes n’a point dépassé les 2000. Par ailleurs, ces performances cachent une chute drastique dont est victime l’Apple Watch. Si au tout début les fans, geeks et passionnés des high-tech étaient disposés à acheter 200 000 exemplaires par jour, ces ventes sont très vite passées à 20 000 en mi-juin pour atteindre malheureusement moins de 10 000 en fin du mois de juin et bien moins lors des mauvais jours selon l’étude du marché Slice. En somme, ce nouveau produit d’Apple a connu une chute phénoménale de 90 % et ce n’est pas l’actualité des montres pour femme qui nous le dit.

Apple Watch, plus qu’une simple montre

L’Apple Watch, même si elle est une montre de hautes technologies digitales pour des clientèles diversifiées, est un produit qui va au-delà de sa valeur. En effet, même si la marque ne s’est pas encore prononcée officiellement sur cette chute de ses ventes, cela n’augure rien de bon. En réalité, la montre d’Apple représente 4 % des bénéfices de l’entreprise, mais plus encore c’est le premier article qui a été développé entièrement par Apple depuis le décès du fondateur Steve Jobs. Ainsi, cette montre se place comme un test pour le nouveau patron Tim Cook.

A découvrir également : L'infogérance, une démarche stratégique pour une gestion d’IT optimisée