Les vols long-courriers ne sont pas vraiment appréciés par un certain nombre de personnes. Pour elles, le vol s’associe automatiquement aux nausées, aux bruits d’un bébé qui pleure, à l’inconfort ou encore au rugissement perpétuel du moteur. Heureusement, il est tout à fait possible de tirer profit d’un long voyage. Parcourez les quelques lignes ci-dessous pour retrouver nos meilleurs conseils.

De l’eau et de la nourriture saine pour le vol

Avant de partir, vérifiez en ligne l’emplacement de votre siège. Ceci dépend totalement de vos préférences et de vos fantaisies. Vous pourriez opter pour le siège de fenêtre ou celui de l’allée. Pendant la réservation, commandez un repas spécial. C’est l’une des façons de rendre plus supportable un long voyage dans les airs. Pour la plupart des compagnies aériennes, ces repas sont gratuits. Et ceux qui sont en première classe sont ceux qui bénéficient les plus de repas succulents. Souvenez-vous toutefois que certains menus proposés sont lourds. Il est donc conseillé d’emballer des collations saines pour le voyage. Privilégiez les aliments riches en fibre, à l’instar des  fruits frais.

Pendant le vol, il est important de s’hydrater. Ainsi, buvez beaucoup d’eau. Au départ, prenez une grande bouteille d’eau, et fixez-vous l’objectif de le terminer jusqu’à la fin du vol.  Évitez l’alcool ou le café, qui entravent tous deux votre capacité à dormir. Par ailleurs, vous retrouverez de l’énergie en prenant du jus frais. Certains aéroports en fournissent au départ. Autrement, vous en trouverez dans les kiosques de journaux. Il est à rappeler que la qualité de l’air dans la cabine peut  nuire à votre peau. Pour remédier à cela, appliquez doucement de la crème sur votre visage, vos lèvres, et sur vos mains.

Les bons gestes à adopter durant un vol long-courrier

Si vous voulez être en mesure de dormir pendant le vol, optez pour des vêtements légers, ceux qui se rapprochent le plus d’un pyjama. Une chemise, un jean confortable et des chaussures de tennis feront l’affaire ! Ne portez rien qui pourrait serrer votre peau. Dans votre bagage, assurez-vous de ne pas oublier les vêtements de toilette. Si vous remarquez que vous commencez à suer, vous pouvez tout à fait utiliser la salle de bain pour vous changer et appliquer un peu de déodorant.

Quand il le faut, faîtes de votre mieux pour dormir, même si cela n’est toujours pas facile. Avant le vol, pensez à acheter des oreillers de voyage.  Ceux-ci maintiendront efficacement votre nuque, votre cou et votre tête. Prévoyez également des bouchons d’oreilles, ainsi que des masques de sommeil pour protéger vos yeux de la lumière. Pour éviter d’avoir froid, demandez une couverture auprès de l’hôtesse. Si aucune de ces techniques ne fonctionnent, prenez un somnifère. Reste éveillé quand il fait jour. Par ailleurs, il n’est pas évident de rester assis dans son siège pendant des heures. Cela engendrera la fatigue, la douleur et le gonflement au niveau des pieds. Les étirements sont donc une étape très importante. Même si vous êtes assis, roulez votre tête en avant ou en arrière. Cela soulagera votre cou. Dégourdissez-vous les jambes en parcourant l’allée de l’avion. Faîtes cela plusieurs fois jusqu’à l’atterrissage.

Différents divertissements que l’on peut faire pendant le vol

Certains avions proposent des divertissements, notamment sur les voyages en direction de pays lointains. Certains sont munis d’écrans individuels permettant de regarder des films, ou proposant des jeux vidéo. Si ces programmes de divertissement ne vous conviennent pas, vous pouvez tout à fait vous munir de votre iPad ou de vos tablettes pour écouter de la musique de votre choix. Avant le vol, chargez ces outils à fond. L’idéal est de détenir une batterie externe. D’ailleurs, vous retrouverez celui qui s’adapte le plus à vos besoins sur http://www.batterieexterne.com. Écouter des podcasts est généralement plus distrayants qu’écouter de la musique.  D’ailleurs, vous pouvez passer un vol entier sur des podcasts. Mais comme vous avez rarement la chance de s’asseoir pendant de si longues heures, pourquoi ne pas en tirer le meilleur parti? Apportez un cahier,  ou toute autre chose dont vous aurez besoin pour entraîner votre cerveau. Recherchez une activité relaxante et apaisante qui puisse rendre votre temps plus agréable. Certains l’utilisent pour lire, chose pour laquelle ils n’ont pas toujours assez de temps. Si vous avez des enfants, pas de paniques, il existe tout autant d’activités pour les occuper. Certaines compagnies aériennes proposent des trousses de jeux pour enfants. Par ailleurs, il est important de multiplier les distractions étant donné qu’une même activité pendant un long vol risque d’ennuyer vos petits. Pensez à emmener un coloriage ou des cahiers d’activités, des petites voitures, des puzzles ou des jeux de constructions. Les enfants adorent également les marionnettes à doigt. Bref, un long voyage, avec ou sans enfants n’a rien d’insurmontable. Une bonne préparation et des activités bien choisies assurent un vol serein.